Everybody's perfect

Everybody’s Perfect est une association culturelle et artistique, basée à Genève, à but non lucratif, qui a fêté son 6ème anniversaire en janvier 2016.
Elle a été instituée par un groupe mixte de personnes, pour créer, année après année, des événements destinés à faire connaître, aimer et soutenir la «communauté» LGBTIQ&… et regroupe des personnes soucieuses d’améliorer les conditions de vie pour soi et au sein de la société tout comme la visibilité positive des minorités sexuelles locales et régionales, qui reflètent bien sûr partie du monde, notamment occidental. Son objectif principal est naturellement la lutte contre l’homophobie, mais aussi de faire connaître les différents aspects de ces minorités et orientations sexuelles : Lesbiennes, Gays & Bisexuel-le-s, mais aussi des mouvantes identités de genre: Transsexuel-le-s* et Transgenre*, Inter-sexes, Queers.




Rafiki

Geneva Pride 2019
En collaboration avec le festival Everybody’s Perfect


À Nairobi, Kena et Ziki mènent des vies de lycéennes bien différentes mais essaient, chacune à leur façon, de poursuivre leurs rêves. Elles se rencontrent lors de la campagne électorale au cours de laquelle s’affrontent leur père respectif. Dans une société kenyane conservatrice, les deux jeunes femmes vont être contraintes de choisir entre amour et sécurité.

The Death and Life of Marsha P. Johnson

Geneva Pride 2019
En collaboration avec le festival Everybody’s Perfect


Figure incontournable de l’Amérique des années 1960, Marsha P. Johnson est présente lors des émeutes de Stonewall. Avec Sylvia Rivera, elle est l’une des meneuses du mouvement pour les droits LGBT. Dans les années 1980, elle milite également au sein d’Act Up. En 1992, son corps est retrouvé noyé dans l’Hudson. La police conclut à un suicide : impossible selon ses proches.

Geneva Pride 2019 – En collaboration avec le festival Everybody’s Perfect


En cette semaine de Pride LGBTIQ+ à Genève, Everybody’s Perfect choisit de célébrer la liberté. Avec 4 films portés par des cinéastes affranchi·e·s, des protagonistes émancipé·e·s, amoureux·se·s et en danger, ce programme expose la laborieuse lutte pour les droits LGBTIQ+, ainsi que les élans vibrants de liberté de création et d’amour.

ARIA

BIENNALE DE L’IMAGE EN MOUVEMENT 2016


Emilie Jouvet présente dans le cadre de la Biennale de l’Image en Mouvement un film intitulé L’enfant que j’étais, l’adulte que je suis, l’enfant que j’aime(rai) (titre provisoire) abordant la question de la parentalité queer et de la construction identitaire et familiale qui en découle. Avec des portraits croisés, des visages penchés sur son ventre de femme enceinte, la réalisatrice dessine autant d’histoires et de réflexions autour de la maternité, de la parentalité, du désir ou non d’enfant, de la filiation, ou encore de l’enfance. Le film, tourné intégralement au smartphone, propose un voyage intime, des paroles sensibles, drôles ou émouvantes, tel un “album de famille” contemporain.

UNITE I & II

EVERYBODY'S PERFECT 4


Deux programmes art vidéo dans le cadre du festival LGBTQIA genevois EVRYBODY’S PERFECT pour une longue soirée de courts-métrages artistiques, drôles et expérimentaux.

QUEER ANIMATION – FANTOCHE EXPANDED

EVERYBODY'S PERFECT 4


Sélection de films d’animation autour des questions de genres et de sexualités dans le cadre du festival LGBTQIA genevois EVRYBODY’S PERFECT pour une longue soirée de courts-métrages artistiques, drôles et expérimentaux.