Roumanie




BEST OF ANNECY 2016

FESTIVAL ANIMATOU 2016
EN PRÉSENCE DE MARCEL JEAN


Premier festival compétitif au niveau international et référence pour tous les professionnels de l’animation, Annecy propose depuis plus de 50 ans des chefs-d’œuvre de l’animation. Plus de 250 films en compétition mais aussi des films de fin d’études, des avant-premières, des rétrospectives, des regards singuliers sur l’animation mondiale, ainsi que des projections nocturnes en plein air sur un écran géant.

FESTIVAL BLACK MOVIE AU SPOUTNIK 30 JANVIER 2016


La cuvée Black Movie 2016 est à consommer sans modération au grand jour. Oublions les obstacles, réfléchissons mieux au monde qui nous entoure, grâce à ce cinéma qui nous paraît de plus en plus beau et surprenant.

BOX // BACK HOME // ANOTHER WAY // CLEVER // THE BLUE HOUR // JERUZALEM

FESTIVAL BLACK MOVIE AU SPOUTNIK 28 JANVIER 2016


La cuvée Black Movie 2016 est à consommer sans modération au grand jour. Oublions les obstacles, réfléchissons mieux au monde qui nous entoure, grâce à ce cinéma qui nous paraît de plus en plus beau et surprenant.

COMING OF AGE + TWAAGA // CLEVER // BACK HOME // MATE-ME PER FAVOR // THE VIRGIN PSYCHICS

FESTIVAL BLACK MOVIE AU SPOUTNIK 24 JANVIER 2016


La cuvée Black Movie 2016 est à consommer sans modération au grand jour. Oublions les obstacles, réfléchissons mieux au monde qui nous entoure, grâce à ce cinéma qui nous paraît de plus en plus beau et surprenant.

PETIT BLACK MOVIE ADULTE // H. // FREE IN DEED // BOX // LIVEFOREVER

MATCH RETOUR

LE RÉEL ET LE POSSIBLE


Projections proposées dans le cadre de l’exposition le réel et le possible, premier événement de la série Unfinished histories – histoires en devenir, à la médiathèque du Fmac.
Commissaires : Emilie Bujès, Raphaël Cuomo et Maria Iorio.

Les images non remontées d’un match de football de 1988, opposant l’équipe de l’armée à celle de la police secrète et se jouant sous la neige, servent d’unique donnée visuelle à MATCH RETOUR. Face à elles, ou plutôt sur elles, Porumboiu s’entretient avec son père – arbitre de cette partie de foot – de la vie et un peu de cinéma. En filigrane se dessinent alors une relation père-fils, mais aussi la politique d’un Etat sur le point de s’éteindre, traduite notamment dans la façon dont on filme, ou ne filme pas, certains incidents.