Roumanie




FESTIVAL BLACK MOVIE JEUDI 24

FESTIVAL BLACK MOVIE XX


Ce XXème anniversaire est une belle opportunité d’opérer un rewind pour considérer tout le chemin parcouru. Les festivaliers et festivalières ont passé de 3’000 à 30’000 en vingt ans, ce qui nous réjouit et nous conforte dans nos choix artistiques. XX ans, ce sont quelque 500 cinéastes des quatre coins de la planète venu·e·s présenter leurs films et rencontrer le public chaleureux de Genève: les souvenirs des discussions enfiévrées ou émouvantes sont inoubliables. XXans, c’est une cartographie particulière allant de la Maison de St Gervais, au Cinéma Spoutnik, du Temple des Pâquis au bâtiment des Halles de l’île, du MàD à la Maison des arts du Grütli, et bien plus encore.

FESTIVAL BLACK MOVIE MERCREDI 23

FESTIVAL BLACK MOVIE XX


Ce XXème anniversaire est une belle opportunité d’opérer un rewind pour considérer tout le chemin parcouru. Les festivaliers et festivalières ont passé de 3’000 à 30’000 en vingt ans, ce qui nous réjouit et nous conforte dans nos choix artistiques. XX ans, ce sont quelque 500 cinéastes des quatre coins de la planète venu·e·s présenter leurs films et rencontrer le public chaleureux de Genève: les souvenirs des discussions enfiévrées ou émouvantes sont inoubliables. XXans, c’est une cartographie particulière allant de la Maison de St Gervais, au Cinéma Spoutnik, du Temple des Pâquis au bâtiment des Halles de l’île, du MàD à la Maison des arts du Grütli, et bien plus encore.

Touch me Not

Sortie


« Dis-moi comment tu m’as aimé, pour que je sache comment aimer. » La capacité ou l’incapacité à toucher et à être touché est viscéralement influencée et liée à notre propre histoire et à notre passé familial. Touch Me Not explore l’intimité et la sexualité, l’amour de soi et des autres à travers des expériences singulières, dans un film à la frontière fluide entre réalité et fiction. Une recherche artistique définie et développée à travers la relation respectueuse et empathique que semble avoir tissée Adina Pintille avec les personnages du film. Certains sont acteurs, d’autres non. Il n’est pas nécessaire de savoir s’ils jouent un rôle ou s’ils sont eux-mêmes. On suppose qu’ils ont tous profondément compris, peu importe de quelle façon, les enjeux de cette expérience. Un film assurément perturbant, qui nous interroge de manière extrêmement fertile, amenant le spectateur avec délicatesse, une fois embarqué dans ce voyage, à redéfinir son regard et à l’ouvrir à de nouveaux possibles. Comme pour les personnages de ce film, il s’agit peut-être de vaincre de vieux schémas pour s’en libérer, que ce soit pour un instant ou pour plus longtemps.

Donbass

Ukraine sous pression


Dans le Donbass, région de l’est de l’Ukraine, un conflit hybride mêle interventions armées ouvertes et guerre de l’information. Les milices séparatistes pour la république indépendante du Donbass imposent leurs présences via des check points routiers fréquents et le soutien forcé de la population. Le film présente à travers ses plans séquences une balade dans les villes et les campagnes, comme un périple difficile empli de situations absurdes et satiriques. Toute la complexité du conflit qui oppose tant les politiques que les populations est présentée comme un noeud inextricable et qui pose la question de la réalité présentée dans les médias.

PROGRAMME BEST OF ANNECY

FESTIVAL ANIMATOU 2017


Ce programme regroupant certains des meilleurs courts-métrages d’Annecy 2017 fait une grande place à l’expression féminine, puisqu’il révèle deux jeunes talents de l’animation française – Lorène Braibant et Lucrèce Andreae – et qu’il con rme l’univers singulier de la jeune Suédoise Niki Lindroth von Bahr, couronnée du Cristal du court-métrage grâce à la comédie musicale Min Börda (Le fardeau). Le thème de la mémoire est au coeur du programme de cette année, entre la quête de Blissful Accidental Death, le deuil qui accompagne les personnages de Pépé le morse et de Negative Space, ou le traumatisme de Kötü Kız (Vilaine fille).
Marcel Jean, délégué artistique du festival d’Annecy

BEST OF ANNECY 2016

FESTIVAL ANIMATOU 2016
EN PRÉSENCE DE MARCEL JEAN


Premier festival compétitif au niveau international et référence pour tous les professionnels de l’animation, Annecy propose depuis plus de 50 ans des chefs-d’œuvre de l’animation. Plus de 250 films en compétition mais aussi des films de fin d’études, des avant-premières, des rétrospectives, des regards singuliers sur l’animation mondiale, ainsi que des projections nocturnes en plein air sur un écran géant.

FESTIVAL BLACK MOVIE AU SPOUTNIK 30 JANVIER 2016


La cuvée Black Movie 2016 est à consommer sans modération au grand jour. Oublions les obstacles, réfléchissons mieux au monde qui nous entoure, grâce à ce cinéma qui nous paraît de plus en plus beau et surprenant.

BOX // BACK HOME // ANOTHER WAY // CLEVER // THE BLUE HOUR // JERUZALEM

FESTIVAL BLACK MOVIE AU SPOUTNIK 28 JANVIER 2016


La cuvée Black Movie 2016 est à consommer sans modération au grand jour. Oublions les obstacles, réfléchissons mieux au monde qui nous entoure, grâce à ce cinéma qui nous paraît de plus en plus beau et surprenant.

COMING OF AGE + TWAAGA // CLEVER // BACK HOME // MATE-ME PER FAVOR // THE VIRGIN PSYCHICS

FESTIVAL BLACK MOVIE AU SPOUTNIK 24 JANVIER 2016


La cuvée Black Movie 2016 est à consommer sans modération au grand jour. Oublions les obstacles, réfléchissons mieux au monde qui nous entoure, grâce à ce cinéma qui nous paraît de plus en plus beau et surprenant.

PETIT BLACK MOVIE ADULTE // H. // FREE IN DEED // BOX // LIVEFOREVER

MATCH RETOUR

LE RÉEL ET LE POSSIBLE


Projections proposées dans le cadre de l’exposition le réel et le possible, premier événement de la série Unfinished histories – histoires en devenir, à la médiathèque du Fmac.
Commissaires : Emilie Bujès, Raphaël Cuomo et Maria Iorio.

Les images non remontées d’un match de football de 1988, opposant l’équipe de l’armée à celle de la police secrète et se jouant sous la neige, servent d’unique donnée visuelle à MATCH RETOUR. Face à elles, ou plutôt sur elles, Porumboiu s’entretient avec son père – arbitre de cette partie de foot – de la vie et un peu de cinéma. En filigrane se dessinent alors une relation père-fils, mais aussi la politique d’un Etat sur le point de s’éteindre, traduite notamment dans la façon dont on filme, ou ne filme pas, certains incidents.