États-Unis




KING KONG 2

SÉANCE PSYCHOTRONIQUE


Dix ans après sa méchante chute du World Trade Center, King Kong n’est pas mort. Plongé dans un état comateux, il survit dans un institut d’Atlanta. Parce que son organisme commence à montrer des signes de défaillance, les médecins lui construisent un cœur artificiel. Mais la transplantation ne peut réussir qu’avec le sang d’un autre membre de son espèce. Par chance, un aventurier a capturé à Bornéo une femelle gorille baptisée Lady Kong. L’opération réussit au-delà de toutes les espérances. King Kong revit. Il brise ses chaînes et s’enfuit avec sa nouvelle dulcinée…

TROU DE VER – ARCHIVES DU FUTUR

EN COLLABORATION AVEC TOPIC ET LA CIRA


Projection de films d’artistes sur la thématique Archives du Futur, suivi du premier film du réalisateur Shane Carruth, Primer, véritable puzzle spatio-temporel qui fait perdre les repères du public tout en laissant une impression de compréhension de la situation. Réalisé dans un garage pour un budget minuscule, le film possède une précision troublante de part sa construction et la pertinence quasi-scientifique de son propos.

UPSTREAM COLOR

SORTIE DU MOIS


Le film met en scène la rencontre de deux personnes, Kris et Jeff, dont les vies ont été affectées par une larve parasite aux étranges vertus psychotropes. Celle-ci évolue selon un cycle en trois phases distinguées par le corps hôte passant par l’humain, le porc, et finalement l’orchidée. Les protagonistes suivent ensemble la piste d’un fermier qui serait étroitement connecté à l’intoxication forcée qu’ielles avaient subies, leur faisant perdre travail, argent et mémoire.

FRÈRE DE SANG

SÉANCE PSYCHOTRONIQUE


Un jeune homme emménage dans un petit appartement à New York. Il transporte dans une malle en osier son monstrueux frère siamois, les deux ayant été séparés à la naissance. Qu’ont-ils en tête?

LE CINÉMA DE RE-MONTAGE DE BRUCE CONNER

VERNISSAGE DE LA REVUE DÉCADRAGE, N° 34-36
EN PRÉSENCE DE FRANÇOIS BOVIER ET SYLVAIN PORTMANN


Bruce Conner, artiste assemblagiste de la côte Ouest des Etats-Unis, a développé depuis la fin des années 1950 un cinéma de re-montage à l’humour irrévérencieux, détournant des films pédagogiques ou scientifiques, des actualités, des publicités ou encore des émissions télévisées. Nous proposons une sélection de films, en copies neuves, de cette figure incontournable de la contre-culture.

L’HOMME A LA CHAUSSURE ROUGE

SÉANCE PSYCHOTRONIQUE


Remake américain du “Grand Blond avec une chaussure noire” avec Tom Hanks dans le rôle de Richard (fine allusion).

BIBLIOBRUNCH – SPACE IS THE PLACE

VERNISSAGE DU МАГАЗИН
CARTE BLANCHE À BONGO JOE


À ce premier événement lié à notre petite boutique de fanzines, livres, films et vinyles, nous invitons Bongo Joe à venir présenter le label (basé au magasin du même nom) et alimenter notre boutique en disques et BO obscures. Pour accompagner ce brunch préparé par le collectif Molotofu, nous voguerons tout l’après-midi sur du Spiritual & Cosmic Jazz avant de nous embarquer sur la planète Sun Ra, grand gourou militant du jazz psychédélique des années 70, à travers le légendaire film phénomène de science fiction Blaxploitation que l’on ne présente plus.

PROGRAMME PORTRAITS

ÉCRAN SUR COURTS


Quatre femmes se mettent en scène pour dévoiler une facette de leur vie ou de leur intimité. Du plus franc au plus déjanté, c’est le choix dans ce qui est dévoilé à la caméra qui crée le portrait.

FESTIVAL BLACK MOVIE DIMANCHE 29

FESTIVAL BLACK MOVIE 2017


SOUS LES PALMIERS LA PLAGE!

RADIO DREAMS // COLLECTIVE INVENTION // UNE SEMAINE ET UN JOUR // BABY BUMP // SEOUL STATION

FESTIVAL BLACK MOVIE SAMEDI 28

FESTIVAL BLACK MOVIE 2017


SOUS LES PALMIERS LA PLAGE!

AN INSIGNIFICANT MAN // BABY BUMP // ALBUM DE FAMILLE // LA BELLADONE DE LA TRISTESSE // SEOUL STATION // PETIT BLACK MOVIE POUR ADULTES

FESTIVAL BLACK MOVIE MERCREDI 25

FESTIVAL BLACK MOVIE 2017


SOUS LES PALMIERS LA PLAGE!

LAYLA M. // AN INSIGNIFICANT MAN // LO AND BEHOLD, REVERIES OF THE CONNECTED WORLD

FESTIVAL BLACK MOVIE DIMANCHE 22

FESTIVAL BLACK MOVIE 2017


SOUS LES PALMIERS LA PLAGE!

L’AFRICAIN QUI VOULAIT VOLER // THE LAST OF US // PETIT BLACK MOVIE POUR ADULATES // WEEKENDS // THE REVOLUTION WON’T BE TELEVISED

FESTIVAL BLACK MOVIE SAMEDI 21

FESTIVAL BLACK MOVIE 2017


SOUS LES PALMIERS LA PLAGE!

LES HÉRITIERS DE LA COLLINE // WEEKENDS // PETIT BLACK MOVIE POUR ADULTES // KAPATIRAN // THE DAYS THAT CONFUSED // SEOUL STATION

JASON VA EN ENFER

SÉANCE PSYCHOTRONIQUE


Déclaré bien mort, Jason Voorhees, le tueur au masque de hockey, change de tactique pour continuer à liquider des gens. Désormais, il passe de corps en corps en possédant ceux qui l’approchent.

MAX ET LES MAXIMONSTRES

JEUNE PUBLIC DÈS 7 ANS


Suite à une escalade de bêtises, le petit Max se fait envoyer dans sa chambre, privé de repas. Dans la colère et la tristesse, l’obscurité de sa chambre se meut rapidement en forêt mystérieuse peuplée de monstres. Une fois sa peur dépassée, le petit Max décide de ne pas se laisser faire par ces montagnes de poils et de griffes, il deviendra leur roi!

PALESTINE FC’E 2016 : DIMANCHE 27 NOV

RENCONTRES CINÉMATOGRAPHIQUES
PALESTINE: FILMER C'EST EXISTER


Les Rencontres cinématographiques Palestine : filmer c’est exister (PFC’E) ont été créées en 2012 avec l’idée de donner la place au regard, à la créativité, à l’humour, aux convictions et aux espoirs des cinéastes palestinienNEs. Cette année, PFC’E passe de 3 à 4 jours afin de renforcer les moments d’échanges entre les cinéastes invités et le public. Pour cette 5ème édition, PFC’E est heureux de présenter 17 films et d’accueillir 7 cinéastes palestinienNEs.

JENIN, JENIN // BRUNCH AVEC MOHAMED BAKRI // DEPUIS QUE TU N’ES PLUS LÀ // TRIP ALONG EXODUS // TABLE RONDE L’APPEL DES PALESTINIENS AU BOYCOTT : QUELLE(S) RÉPONSE(S) DONNENT LES CINÉASTES ? // LE TEMPS QU’IL RESTE

PALESTINE FC’E 2016 : VENDREDI 25 NOV

RENCONTRES CINÉMATOGRAPHIQUES
PALESTINE: FILMER C'EST EXISTER


Les Rencontres cinématographiques Palestine : filmer c’est exister (PFC’E) ont été créées en 2012 avec l’idée de donner la place au regard, à la créativité, à l’humour, aux convictions et aux espoirs des cinéastes palestinienNEs. Cette année, PFC’E passe de 3 à 4 jours afin de renforcer les moments d’échanges entre les cinéastes invités et le public. Pour cette 5ème édition, PFC’E est heureux de présenter 17 films et d’accueillir 7 cinéastes palestinienNEs.

ENQUÊTE PERSONNELLE // SPEED SISTERS

FRANKENSTEIN MEETS THE SPACE MONSTER

SÉANCE PSYCHOTRONIQUE


La belle princesse martienne Marcuzan et son âme damnée, le nain efféminé Nadir, atterrissent discrètement à Puerto Rico pour capturer des femmes afin de repeupler leur planète. Entretemps, une fusée de la NASA avec à son bord Frank Saunders, un androïde, se crashe dans le même coin. Survivant mais défiguré, Frank devient Frankenstein et devra affronter le mutant spatial Mull.

EMPATHY

SORTIE DU MOIS
EN PRÉSENCE DE JEFFREY DUNN ROVINELLI


New York, Pittsburgh, Los Angeles, trois villes et trois étapes et états que traverse Em, une jeune femme escort girl et héroïnomane. Empathy retrace le portrait de cette dernière, à la limite entre autobriographie et fiction – le film ayant été en partie monté par Em et le réalisateur new-yorkais.

LA NUIT PSYCHOTRONIQUE

2006-2016: 10 ANS - 100 FILMS


Pour célébrer les 10 ans de ces séances et le 100ème film psychotronique projeté, le Spoutnik organise une soirée festive le vendredi 28 octobre, avec la projection de deux films (FANTASTIC FOUR et THE HORROR OF PARTY BEACH) suivie de DJ qui alterneront les ambiances (surf rock, BO, synthés eighties…) sur fond d’extraits de films psychotroniques précédemment montrés.

UNITE I & II

EVERYBODY'S PERFECT 4


Deux programmes art vidéo dans le cadre du festival LGBTQIA genevois EVRYBODY’S PERFECT pour une longue soirée de courts-métrages artistiques, drôles et expérimentaux.

PICCOLUFF – UN TRUC DANS LE GENRE

JEUNE PUBLIC DÈS 9 ANS


Une série de films qui proposent à différents niveaux une remise en question des stéréotypes de genre au cinéma, en mettant majoritairement en scène des protagonistes féminines fortes, actives, et pour qui le corps et l’espace sont des terrains de jeux. Celles-ci jouent avec les mots, les formes, la pellicule, la musique, jouent, en somme, avec le cinéma.
La sélection de ces films, pour la plupart expérimentaux, a été faite par le Festival de Cinéma Jeune Public de Lausanne (23-27.11.2016) pour le public du PiccoLUFF . Elle est proposée, durant ce mois d’octobre, au Cinéma Spoutnik.

COMPETITION INTERNATIONALE – LABO

FESTIVAL ANIMATOU 2016


C’est avec un très grand plaisir que le Cinéma Spoutnik accueille une grande partie de la superbe programmation du Festival Animatou pour sa 11ème édition ! Du 9 au 15 octobre le Spoutnik verra défiler Ciné-Brunch en famille, Films de la Compétition internationale, Rétrospective autour de l’invité d’honneur du festival: le Canada, Avant-Première de “Psyconauts, The forgotten Children“, Films de la compétitions Suisse, Films d’étudiant·e·s, Best Of du Festival d’Annecy 2016, Soirée “Animatou Likes it hot“ de courts métrages sexy suivi d’un DJ set où, au-delà des films, s’animeront les corps, et projection des primés. En somme, une excitante et éclectique programmation pour petit·e·s et grand·e·s à ne pas manquer !

COMPETITION INTERNATIONALE – DOCANIM

FESTIVAL ANIMATOU 2016


C’est avec un très grand plaisir que le Cinéma Spoutnik accueille une grande partie de la superbe programmation du Festival Animatou pour sa 11ème édition ! Du 9 au 15 octobre le Spoutnik verra défiler Ciné-Brunch en famille, Films de la Compétition internationale, Rétrospective autour de l’invité d’honneur du festival: le Canada, Avant-Première de “Psyconauts, The forgotten Children“, Films de la compétitions Suisse, Films d’étudiant·e·s, Best Of du Festival d’Annecy 2016, Soirée “Animatou Likes it hot“ de courts métrages sexy suivi d’un DJ set où, au-delà des films, s’animeront les corps, et projection des primés. En somme, une excitante et éclectique programmation pour petit·e·s et grand·e·s à ne pas manquer !

COMPETITION INTERNATIONALE – PROGRAMME 5

FESTIVAL ANIMATOU 2016


C’est avec un très grand plaisir que le Cinéma Spoutnik accueille une grande partie de la superbe programmation du Festival Animatou pour sa 11ème édition ! Du 9 au 15 octobre le Spoutnik verra défiler Ciné-Brunch en famille, Films de la Compétition internationale, Rétrospective autour de l’invité d’honneur du festival: le Canada, Avant-Première de “Psyconauts, The forgotten Children“, Films de la compétitions Suisse, Films d’étudiant·e·s, Best Of du Festival d’Annecy 2016, Soirée “Animatou Likes it hot“ de courts métrages sexy suivi d’un DJ set où, au-delà des films, s’animeront les corps, et projection des primés. En somme, une excitante et éclectique programmation pour petit·e·s et grand·e·s à ne pas manquer !

COMPETITION INTERNATIONALE – PROGRAMME 2

FESTIVAL ANIMATOU 2016


C’est avec un très grand plaisir que le Cinéma Spoutnik accueille une grande partie de la superbe programmation du Festival Animatou pour sa 11ème édition ! Du 9 au 15 octobre le Spoutnik verra défiler Ciné-Brunch en famille, Films de la Compétition internationale, Rétrospective autour de l’invité d’honneur du festival: le Canada, Avant-Première de “Psyconauts, The forgotten Children“, Films de la compétitions Suisse, Films d’étudiant·e·s, Best Of du Festival d’Annecy 2016, Soirée “Animatou Likes it hot“ de courts métrages sexy suivi d’un DJ set où, au-delà des films, s’animeront les corps, et projection des primés. En somme, une excitante et éclectique programmation pour petit·e·s et grand·e·s à ne pas manquer !

L’ÉTOILE DU MAL

SÉANCE PSYCHOTRONIQUE


Lors d’une mission autour de la comète de Halley, des astronautes découvrent, caché dans la queue de celle-ci, un vaisseau extra-terrestre. A l’intérieur, des centaines de morts et trois personnes nues visiblement en biostase. Tout ce beau monde va revenir sur Terre.

GLUFF – SOLITARY INNER ACTS

SOIRÉE XP NOISE
EN PRÉSENCE DE NAZLI DINÇEL


En cette nuit de pleine lune, le LUFF et le cinéma Spoutnik vous invitent à une soirée explosive, décomposées de petites séries d’actes solitaires en trois volets dans l’intimité de notre salle obscure. La projection de l’imaginaire subversif et sexuel de Nazlı Dinçel sur 16mm ouvrira le bal qui se poursuivra par une immersion sonore bruitiste et intense par PURPURA. Comme liant final, les corps danseront au rythme des musiques choisies dans la collection d’EMMA 3000.

GOOD TIMES, WONDERFUL TIMES

FOCUS "LE MODÈLE ROGOSIN"


Ce documentaire pacifiste aux airs de pamphlet contre les armes nucléaires confronte la petite bourgeoisie d’un cocktail mondain londonien, leurs discours futiles et frivoles abordant les « drames du monde », à des images d’archives, souvent insoutenables, représentant les ravages de la Seconde Guerre Mondiale.

COME BACK, AFRICA

FOCUS "LE MODÈLE ROGOSIN"


Come Back Africa raconte le destin d’un homme noir, Zachariah, obligé, à cause de son statut précaire, de quitter sa famille à Zululand pour aller travailler dans les mines d’or. Le travail à la mine est mal payé et Zachariah tente sa chance à Johannesburg, mais les lois de l’apartheid ont tellement saturé le système qu’il se retrouve aussitôt sans permis.

ON THE BOWERY

FOCUS "LE MODÈLE ROGOSIN"


New York, 1950. Ray, ancien cheminot à la recherche d’un emploi, débarque à Bowery, une des avenues les plus pauvres de Manhattan où l’alcoolisme est omniprésent. Sur ce territoire où se côtoient travailleu·r·se·s précaires, sans-abri, travailleu·r·se·s du sexe et personnes tragiquement relayées aux marges de la société, Ray sombre dans l’alcool, inévitable remède aux nuits passées dans la rue et au manque de nourriture. Son chemin croise celui de Gorman, un vieil habitué des petits bars minables. Malgré leur amitié, Gorman n’hésite pas à profiter de Ray et de ses économies.

RÉVEIL DANS LA TERREUR

SPOUTNIK EN PLEIN AIR
LES FILMS À BOIRE


Réveil dans la terreur met en scène l’enfermement d’un instituteur pris au piège de la débauche dans une ville minière en plein milieu de l’Australie. Celui-ci, contraint à enseigner au milieu du désert, cherche à retourner à Sydney, profitant des vacances estivales pour rejoindre sa bien-aimée. Faisant escale dans ce lieu qu’il ne pourra quitter, il se fait embarquer malgré lui dans un marathon de bitures malsaines et de jeux d’argent grotesques. Condamné à vivre l’enfer, il se retrouve complètement démuni de sens et de moyens dans l’effrayante réalité des outbacks australiens où les seules distractions des hommes semblent être la baston et les massacres de kangourous.

ON THE BOWERY

SPOUTNIK EN PLEIN AIR
LES FILMS À BOIRE


New York, 1950. Ray, ancien cheminot à la recherche d’un emploi, débarque à Bowery, une des avenues les plus pauvres de Manhattan où l’alcoolisme est omniprésent. Sur ce territoire où se côtoient travailleu·r·se·s précaires, sans-abri, travailleu·r·se·s du sexe et personnes tragiquement relayées aux marges de la société, Ray sombre dans l’alcool, inévitable et tragique remède aux nuits passées dans la rue et au manque de nourriture. Son chemin croise celui de Gorman, un vieil habitué des petits bars minables. Malgré leur amitié, Gorman n’hésite pas à profiter de Ray et de ses économies.

PRINCE EST MORT, VIVE LE PRINCE !

DOUBLE SÉANCE PSYCHOTRONIQUE


Venu s’ajouter à la longue liste des personnalités disparues en 2016, le légendaire Prince aura laissé une empreinte relativement mineure sur le cinéma – moindre, en tous les cas, que celle de David Bowie, à qui nous consacrions récemment une séance de Labyrinth. Des trois films à son actif en tant qu’acteur, on retiendra le délirant Purple Rain, qui lui permit de composer certains de ses plus fameux tubes : la chanson-titre, « When Doves Cry », « Let’s Go Crazy »… Le succès du film a engendré une sorte de suite en 1990 : Graffiti Bridge, réalisé par le chanteur lui-même, et nettement moins connu du grand public. Voici une occasion rare de (re)découvrir ces deux longs métrages portés par la musique flamboyante du Kid de Minneapolis.

IN JACKSON HEIGHTS

SORTIE DU MOIS


Frederik Wiseman réalise un portrait du quartier new yorkais Jackson Heights, l’un des plus cosmopolites du monde. Véri-table immersion dans le tissu social de ce quartier du Queens, le film fonctionne en partie grâce à sa durée qui permet de plonger à travers les lieux, fixes, temporaires, qui composent ce quartier populaire.

FUTUR, TECHNOLOGIE ET ANIMATION

MAPPING FESTIVAL 2016


Fantoche présente une sélection de courts métrages animés qui décrivent notre passé et notre futur technologique, d’une façon à la fois créative, drôle et critique.

SWOON

DIPTYQUE HITCHCOCK-KALIN: THE LEOPOLD-LOEB AFFAIR


Classé comme l’un des classiques du « New Queer Cinema », Swoon s’intéresse à la relation complexe et intense que partagent Richard Loeb et Nathan Leopold plutôt qu’à leur volonté de puissance, matérialisée à travers la recherche et l’accomplissement du “meurtre parfait“.

LA CORDE

DIPTYQUE HITCHCOCK-KALIN: THE LEOPOLD-LOEB AFFAIR


Le film s’ouvre sur un cri, le dernier souffle d’un homme, étranglé par deux de ses camarades de classe, dans un appartement sous les toits de New York. Dans le but de pousser encore plus loin leur recherche de sensations fortes, les deux meurtriers décident de cacher le corps dans une malle sur laquelle ils dressent la table d’un dîner auquel ils convient des ami·e·s et proches de la victime.

LA MORT EN PRIME

SÉANCE PSYCHOTRONIQUE


Engagé en tant que repo man, job consistant à récupérer (par la force) des voitures impayées à leurs propriétaires insolvables, un jeune punk se retrouve impliqué dans une histoire d’OVNI.

LE GARÇON AUX CHEVEUX VERTS

JEUNE PUBLIC DÈS 10 ANS


Après qu’il ait été séparé de ses parents pendant la guerre, Peter Frye, un petit garçon, vit avec Gramp, un homme d’une grande gentillesse qui l’a recueilli dans une petite ville des États-Unis. Un matin, après avoir appris la disparition de ses parents, les cheveux de Peter deviennent subitement verts. Suite à cet évènement, les habitant·e·s de la ville deviennent méfiant·e·s face à cette différence qu’ils·elles n’acceptent pas.