Allemagne




Rafiki

Geneva Pride 2019
En collaboration avec le festival Everybody’s Perfect


À Nairobi, Kena et Ziki mènent des vies de lycéennes bien différentes mais essaient, chacune à leur façon, de poursuivre leurs rêves. Elles se rencontrent lors de la campagne électorale au cours de laquelle s’affrontent leur père respectif. Dans une société kenyane conservatrice, les deux jeunes femmes vont être contraintes de choisir entre amour et sécurité.

Gendernauts

Monika Treut - Female Misbehaviour!


Sandy Stone, artiste et théoricienne universitaire transgenre qui a notamment travaillé avec Donna Haraway, propose une sorte de visite guidée à San Francisco documentant les vies et interactions d’un groupe de personnes transgenres et intersexes.

Female Misbehaviour – Courts métrages

Monika Treut - Female Misbehaviour!


Quatre portraits de femmes “déviantes” qui sont non seulement rejetées par la société mais aussi par le féminisme mainstream de la fin du 20e siècle.

Sunday BDSM special avec Monika Treut

discussion, brunch et projection


Portrait documentaire de Eva Norvind, connue sous le nom de Mistress Ava Taurel, née Eva Johanne Chegodaieva Sakonskaya à Trondheim au nord de la Norvège. Le film suit son parcours en tant que showgirl à Paris et au Québec, devenue la Marilyn Monroe du Mexique dans les années 60s avant de s’établir dans les années 80s comme la dominatrice et pédagogue BDSM la plus connue de New-York.

Virgin Machine

Monika Treut - Female Misbehaviour!


Dorothee, jeune journaliste voulant devenir écrivaine, quitte Hambourg en même temps que son amant Heinz dont elle en en marre. Elle arrive à San Francisco pour trouver une mère disparue et un remède contre la maladie de l’amour qu’elle ne trouvera pas en Allemagne. Dans son exploration elle fait la rencontre de trois personnes qui va tout changer dans ses recherches: Ramona, drag king dans un bar lesbien, Susie Sexpert, spécialiste du plaisir féminin et Dominique, charmante bohémienne hongroise. Le voyage de Dorothee lui fera découvrir tous les recoins de la communauté lesbienne de la ville et lui permettra de nouer avec sa vraie sexualité.

Séduction – La Femme cruelle

Monika Treut - Female Misbehaviour!


Wanda est dominatrice, elle dirige une galerie à Hambourg où son audience paie pour le privilège de la voir humilier ses esclaves. C’est une femme d’affaire qui casse les stéréotypes sexuels et les tabous sociaux avec une confiance à toute épreuve et un sourire énigmatique. Artiste, elle se spécialise dans la mise en scène de fantasmes BDSM élaborés et sa pratique transgresse les limites usuelles entre le professionnel et le privé. Elle délaisse son amante allemande, une lesbienne fétichiste des talons, pour un “débutant” américain à qui elle fait subir bien plus que ce que demande le cadre de la performance, car il a violé les règles d’une relation maîtresse-esclave en tombant amoureux d’elle.

Sisterhood – deux films de Marit Östberg

En collaboration avec le TU - Théâtre de l’Usine, dans le cadre du cycle "Un corps à soi"


Six jours intenses de performances, danse, projections et workshops avec le TU autour des notions de corps et de chair. Dans ce cadre, le Spoutnik propose un diptyque de films par la réalisatrice queer suédoise Marit Östberg. Deux films, qui par la théorie d’abord puis par la pratique, montrent une façon politique et engagée de réaliser du post-porn queer féministe trans* inclusif.

Game Girls

sortie


Skid Row est un quartier de Los Angeles tristement connu pour être la “capitale des sans-abris” des États-Unis. Teri et sa petite amie Tiahna vivent dans ce monde chaotique où il faut suivre les règles du jeu de la rue afin de survivre en marges de la société. La vie de ce couple lesbien afro-américain est rythmé par les rondes en prison, l’alcoolisme, la drogue mais il y a aussi de l’espoir. Avec d’autres femmes du quartier, elles participent chaque semaine à un atelier d’expression artistique initié par la réalisatrice.

Une jeunesse allemande

Jean-Gabriel Périot: le pouvoir politique des images et du cinéma


Une jeunesse allemande raconte l’histoire de la Fraction Armée Rouge (RAF) à travers des images de l’Allemagne des années 70. Un montage entièrement constitué d’archives visuelles et sonores décrit la transformation progressive et la politisation croissante de la RAF. Ses membres, comprenant notamment Ulrike Meinhof et Andreas Baader, expriment d’abord leur militantisme dans des actions artistiques, médiatiques et cinématographiques puis s’engagent dans une résistance armée.

FESTIVAL BLACK MOVIE DIMANCHE 20

FESTIVAL BLACK MOVIE XX


Ce XXème anniversaire est une belle opportunité d’opérer un rewind pour considérer tout le chemin parcouru. Les festivaliers et festivalières ont passé de 3’000 à 30’000 en vingt ans, ce qui nous réjouit et nous conforte dans nos choix artistiques. XX ans, ce sont quelque 500 cinéastes des quatre coins de la planète venu·e·s présenter leurs films et rencontrer le public chaleureux de Genève: les souvenirs des discussions enfiévrées ou émouvantes sont inoubliables. XXans, c’est une cartographie particulière allant de la Maison de St Gervais, au Cinéma Spoutnik, du Temple des Pâquis au bâtiment des Halles de l’île, du MàD à la Maison des arts du Grütli, et bien plus encore.

PALESTINE FC’E 2018 : VENDREDI 30 NOV

Rencontres Cinématographiques PALESTINE : FILMER C'EST EXISTER 2018


Les Rencontres cinématographiques PFC’E proposent cette année des films de cinéastes
palestinien·ne·s qui, d’une part, évoquent les évènements de la Nakba et, d’autre part, abordent toutes les catastrophes qui se sont enchaînées depuis 1948. Une occasion pour le public de découvrir des longs métrages, notamment sur la question des réfugié·e·s et du droit international, suivis de discussions avec les cinéastes. PFC’E fait aussi la part belle aux courts métrages, poignants et non dénués d’humour, qui nous plongent dans différents aspects de la «Nakba continue»: l’occupation, les check-points, l’emprisonnement, l’enfermement. Par ailleurs, un hommage est rendu au grand poète palestinien Mahmoud Darwich. Pour cette édition 2018, PFC’E présente 27 films et accueille 5 invité·e·s. Ces différents regards portés par le cinéma nous permettent de tisser une continuité entre des situations historiques différentes, tout en établissant un pont entre le passé et le présent.

Biennale de l’Image en Mouvement 2018 #2

en collaboration avec le Centre d'Art Contemporain Genève
entrée libre


Ces films et vidéos, produits par la Biennale, constituent un corpus extraordinaire d’œuvres nouvelles présentées en première au Centre d’Art Contemporain Genève et au Cinéma Spoutnik à Genève, lors de l’inauguration, du 8 au 10 novembre 2018.

Eight Hours Don’t Make a Day

Rétrospective GIFF
Beau comme une TV qui brûle


Fassbinder a 27 ans. L’iconoclaste Gunther Rohrbach, en charge de la fiction pour la chaîne régionale WDR, propose au turbulent cinéaste de prendre les commandes d’une série. En toute liberté. Fassbinder en tirera un récit jubilatoire sur la classe ouvrière. Peut-être son travail le plus lumineux.

ANALOG IS NOT DEAD #1

Projections sur pellicule avec Fonction:Cinéma


Fonction:Cinéma, association professionnelle pour le cinéma indépendant, consacre deux soirées consécutives à l’usage de la pellicule dans le cinéma contemporain.
Pour la première, organisée en partenariat avec le Spoutnik, place aux images !!! Nous vous avons concocté un programme éclectique et stimulant avec la projection en 16 et 35 mm de courts, moyens et long métrages, tous produits et réalisés ces dernières années.
Analog is not dead #2 aura lieu le lendemain, le 29 novembre, à Fonction:Cinéma (www.fonction-cinema.ch) pour prolonger la discussion avec Gaëlle Rouard (réalisatrice), Emmanuel Lefrant (réalisateur et directeur de Light Cone, Paris) et Peter Hoffmann (réalisateur et programmateur).

Paris Texas

Film de minuit
Carte Blanche à Alina Calmac
entrée libre


Une invitation nocturne à voir ou revoir ce film de Wim Wenders, sublime voyage intime et géographique, entre errance, marche initiatique et quête d’amour, d’idéal et d’absolu – dans un univers mythique américain projeté par ce cinéaste européen. L’on voit les cinq personnages du film Travis, Jane, Walt, Anne et Hunter, évoluer dans un mouvement par vagues, qui porte chacun d’eux, les mêle, prenant l’un et déposant l’autre, les unissant tous. Une œuvre de chair et d’esprit qui interroge comment se raconter à soi-même et à l’autre sa propre histoire, en revenant sur son passé, ses erreurs, ses espoirs, ses passions et ses rêves. Un récit fait de liens affectifs, mais aussi de violence, de possession, d’oubli de soi et de sacrifice.

Touch me Not

Sortie


« Dis-moi comment tu m’as aimé, pour que je sache comment aimer. » La capacité ou l’incapacité à toucher et à être touché est viscéralement influencée et liée à notre propre histoire et à notre passé familial. Touch Me Not explore l’intimité et la sexualité, l’amour de soi et des autres à travers des expériences singulières, dans un film à la frontière fluide entre réalité et fiction. Une recherche artistique définie et développée à travers la relation respectueuse et empathique que semble avoir tissée Adina Pintille avec les personnages du film. Certains sont acteurs, d’autres non. Il n’est pas nécessaire de savoir s’ils jouent un rôle ou s’ils sont eux-mêmes. On suppose qu’ils ont tous profondément compris, peu importe de quelle façon, les enjeux de cette expérience. Un film assurément perturbant, qui nous interroge de manière extrêmement fertile, amenant le spectateur avec délicatesse, une fois embarqué dans ce voyage, à redéfinir son regard et à l’ouvrir à de nouveaux possibles. Comme pour les personnages de ce film, il s’agit peut-être de vaincre de vieux schémas pour s’en libérer, que ce soit pour un instant ou pour plus longtemps.

Deckname Jenny

Soirée FLURAX


Un groupe d’activistes radicaux militent pour l’ouverture des frontières par des actions explosives dans une petite ville allemande. Quand le père de Jenny découvre accidentellement ses ambitions militantes, il doit affronter son propre passé. Qu’est devenue l’ancienne génération de l’époque de la RAF et comment se noue le dialogue avec les militant·e·s d’aujourd’hui?

Compétition Internationale LABO

FESTIVAL ANIMATOU 2018


Les 14 courts métrages expérimentaux de ce programme international concourent pour le Prix Labo du Centre d’Art Contemporain Genève, qui sera décerné par un jury d’artistes pluridisciplinaires.
Ces films libérés des contraintes de la narration explorent différentes techniques pour créer leurs propres formes d’expression. Un laboratoire d’images.

Compétition Internationale DOC’ANIM 1

FESTIVAL ANIMATOU 2018


Les 9 courts métrages de ce programme concourent parmi les 17 documentaires animés de la Compétition internationale documentaire pour le Prix Animatou Doc’Anim, qui sera décerné par un jury issu du milieu de la culture.

Donbass

Ukraine sous pression


Dans le Donbass, région de l’est de l’Ukraine, un conflit hybride mêle interventions armées ouvertes et guerre de l’information. Les milices séparatistes pour la république indépendante du Donbass imposent leurs présences via des check points routiers fréquents et le soutien forcé de la population. Le film présente à travers ses plans séquences une balade dans les villes et les campagnes, comme un périple difficile empli de situations absurdes et satiriques. Toute la complexité du conflit qui oppose tant les politiques que les populations est présentée comme un noeud inextricable et qui pose la question de la réalité présentée dans les médias.

FLUIDØ

APRÈS LE PORNO, SHU LEA CHEANG


Dans un futur post-SIDA de 2060, le gouvernement déclare l’éradication complète de la maladie. Une mutation du virus HIV a donné naissance à des humains ZERO GEN, qui sont devenus les porteurs d’une nouvelle bio-drogue du 21e siècle. Leur éjaculation contient un puissant narcotique qui remplace les poudres blanches du 20e siècle.

TERMINUS

FILMS DE MINUIT
SÉANCE PSYCHOTRONIQUE
ENTRÉE LIBRE


En 2037, « Monsieur » élabore un jeu pour Mati, un enfant mutant. La règle est simple : il suffit de rallier Terminus, un endroit imaginaire, à bord du camion rouge, tout en évitant les pièges des camions gris. Gus, au volant, est guidée par Monstre, un ordinateur créé par Mati. Parfois défaillant, Monstre n’enregistre pas toujours les ordres et n’en fait qu’à sa tête. C’est ainsi que Gus est entraînée malgré elle dans un pays totalitaire où la course est prohibée. Arrêtée et emprisonnée, elle se retrouve en compagnie de Manchot, un ancien détenu. Torturée par les militaires, elle est sur le point de rendre l’âme quand Manchot décide de la libérer…

MRS. FANG

SORTIE


Dans un village dans le sud de la Chine, Fang Xiuying, une paysanne âgée de 67 ans est atteinte de la maladie d’Alzheimer. Les symptômes sont très avancés. Après un séjour dans un foyer de convalescence qui n’apporte pas d’améliorations, elle passe ses derniers jours chez elle, entourée par sa famille et ses voisins.

TASTE OF CEMENT

SORTIE


À Beyrouth, des ouvriers du bâtiment venus de Syrie travaillent à la reconstruction d’un gratte-ciel. Dans ce chantier de béton, symbole de la reconstruction au Liban, les travailleurs syriens bâtissent, alors que dans leur pays leurs maisons sont détruites par les bombes.

PALESTINE FC’E 2017: DIMANCHE 26 NOV

RENCONTRES CINÉMATOGRAPHIQUES PALESTINE: FILMER C'EST EXISTER


Comment les cinéastes palestinien·ne·s restituent une histoire saccagée? « Le cinéma révolutionnaire palestinien ». Entre 1965 et 1982, un groupe de jeunes Palestinien·ne·s, ont choisi de contribuer à la lutte du peuple palestinien au sein de l’OLP par la réalisation de films permettant de se réapproprier l’image et le récit d’un peuple en lutte. Une grande partie des archives et des films produits durant cette période par les Unités du Film palestinien de l’OLP a été détruite ou volée, notamment lors de l’invasion israélienne du Liban en 1982. Des cinéastes palestinien·ne·s, partis à leur recherche à travers le monde, en ont retrouvé des copies et les font revivre par un montage d’extraits. Pour cette 6ème édition, PFC’E présente 17 films, accueille 6 cinéastes palestinien·ne·s, et contribue ainsi à la reconnaissance de l’histoire du peuple palestinien, occultée, spoliée, niée.

PALESTINE, A PEOPLE’S RECORD – EN PRÉSENCE DU RÉALISATEUR KAIS AL-ZUBAIDI // AYNY – MON DEUXIÈME ŒIL // À LA RENCONTRE D’UN PAYS PERDU // LOOTED AND HIDDEN – PALESTINIAN ARCHIVES IN ISRAEL // TABLE RONDE // RETOUR À HAÏFA

PALESTINE FC’E 2017: JEUDI 23 NOV

SOIRÉE D’OUVERTURE
RENCONTRES CINÉMATOGRAPHIQUES PALESTINE: FILMER C'EST EXISTER


Comment les cinéastes palestinien·ne·s restituent une histoire saccagée? « Le cinéma révolutionnaire palestinien ». Entre 1965 et 1982, un groupe de jeunes Palestinien·ne·s, ont choisi de contribuer à la lutte du peuple palestinien au sein de l’OLP par la réalisation de films permettant de se réapproprier l’image et le récit d’un peuple en lutte. Une grande partie des archives et des films produits durant cette période par les Unités du Film palestinien de l’OLP a été détruite ou volée, notamment lors de l’invasion israélienne du Liban en 1982. Des cinéastes palestinien·ne·s, partis à leur recherche à travers le monde, en ont retrouvé des copies et les font revivre par un montage d’extraits. Pour cette 6ème édition, PFC’E présente 17 films, accueille 6 cinéastes palestinien·ne·s, et contribue ainsi à la reconnaissance de l’histoire du peuple palestinien, occultée, spoliée, niée.

SOIRÉE D’OUVERTURE
THEY DO NOT EXIST // KINGS AND EXTRAS

LA SERVANTE ÉCARLATE

FILMS DE MINUIT
SÉANCE PSYCHOTRONIQUE
ENTRÉE LIBRE


États-Unis, vers la fin du 20e siècle. C’est une époque de guerre civile dans le pays, rebaptisé République de Gilead. Un mouvement totalitaire religieux dirige le pays, malgré les attaques répétées de rebelles. La pollution a rendu 99% de la population stériles. Les femmes encore fécondes sont placées comme reproductrices auprès des chefs de la nation, qui se sont baptisés les «Commandants». Kate, en tentant de fuir vers le Canada, est enlevée à sa famille pour servir de reproductrice au Commandant Fred…

COMPÉTITION INTERNATIONALE – PROG.5

FESTIVAL ANIMATOU 2017


Du court au long métrage, du documentaire à l’expérimental, une semaine d’immersion dans le monde du film d’animation. Plus de 100 courts métrages d’animation suisses et internationaux ainsi qu’en avant première, le long métrage chinois « Have a Nice Day » du réalisateur Liu Jian.

COMPÉTITION INTERNATIONALE DOC’ANIM – PROG.2

FESTIVAL ANIMATOU 2017


Du court au long métrage, du documentaire à l’expérimental, une semaine d’immersion dans le monde du film d’animation. Plus de 100 courts métrages d’animation suisses et internationaux ainsi qu’en avant première, le long métrage chinois « Have a Nice Day » du réalisateur Liu Jian.

COMPÉTITION INTERNATIONALE DOC’ANIM – PROG.1

FESTIVAL ANIMATOU 2017


Du court au long métrage, du documentaire à l’expérimental, une semaine d’immersion dans le monde du film d’animation. Plus de 100 courts métrages d’animation suisses et internationaux ainsi qu’en avant première, le long métrage chinois « Have a Nice Day » du réalisateur Liu Jian.

COMPÉTITION INTERNATIONALE – PROG.6

FESTIVAL ANIMATOU 2017


Du court au long métrage, du documentaire à l’expérimental, une semaine d’immersion dans le monde du film d’animation. Plus de 100 courts métrages d’animation suisses et internationaux ainsi qu’en avant première, le long métrage chinois « Have a Nice Day » du réalisateur Liu Jian.

COMPÉTITION INTERNATIONALE – PROG.4

FESTIVAL ANIMATOU 2017


Du court au long métrage, du documentaire à l’expérimental, une semaine d’immersion dans le monde du film d’animation. Plus de 100 courts métrages d’animation suisses et internationaux ainsi qu’en avant première, le long métrage chinois « Have a Nice Day » du réalisateur Liu Jian.

COMPÉTITION INTERNATIONALE – PROG.2

FESTIVAL ANIMATOU 2017


Du court au long métrage, du documentaire à l’expérimental, une semaine d’immersion dans le monde du film d’animation. Plus de 100 courts métrages d’animation suisses et internationaux ainsi qu’en avant première, le long métrage chinois « Have a Nice Day » du réalisateur Liu Jian.

COMPÉTITION INTERNATIONALE – PROG.1

FESTIVAL ANIMATOU 2017


Du court au long métrage, du documentaire à l’expérimental, une semaine d’immersion dans le monde du film d’animation. Plus de 100 courts métrages d’animation suisses et internationaux ainsi qu’en avant première, le long métrage chinois « Have a Nice Day » du réalisateur Liu Jian.

SONITA

FILM PROPOSÉ PAR LA MARMITE


Sonita a 18 ans. Originaire d’Afghanistan, elle vit illégalement dans la banlieue de Téhéran. Téméraire et passionnée, Sonita se bat pour vivre sa vie comme elle l’entend et faire carrière dans le rap. Son rêve se confronte aux nombreux obstacles qu’elle rencontre dans son pays d’exil mais aussi au sein de sa famille restée en Afghanistan…

DÉCHETS PORNO

SOIRÉE DOUBLE PROJECTION


Grosse soirée avec deux films célébrant la diversité des genres et des sexualités. En première partie, un bon film de zombies gay complètement inclassable du réalisateur queercore Bruce Labruce, qui enchaînera sur un bon porno queer lesbien de la réalisatrice activiste pro-sexe Marit Östberg.

PROGRAMME MUZIK

ÉCRAN SUR COURTS


Triptyque de documentaires aussi différents qu’expérimentaux, à commencer par un voyage dans l’Ukraine de l’ouest à travers un folklore peu commun. Nous irons ensuite à Berlin pour explorer une période musicale engagée et très bruitiste. Finalement nous découvrirons une facette méconnue d’un musicien bien connu et bien trash au coeur tendre.

PALESTINE FC’E 2016 : VENDREDI 25 NOV

RENCONTRES CINÉMATOGRAPHIQUES
PALESTINE: FILMER C'EST EXISTER


Les Rencontres cinématographiques Palestine : filmer c’est exister (PFC’E) ont été créées en 2012 avec l’idée de donner la place au regard, à la créativité, à l’humour, aux convictions et aux espoirs des cinéastes palestinienNEs. Cette année, PFC’E passe de 3 à 4 jours afin de renforcer les moments d’échanges entre les cinéastes invités et le public. Pour cette 5ème édition, PFC’E est heureux de présenter 17 films et d’accueillir 7 cinéastes palestinienNEs.

ENQUÊTE PERSONNELLE // SPEED SISTERS

PALESTINE FC’E 2016 : JEUDI 24 NOV

RENCONTRES CINÉMATOGRAPHIQUES
PALESTINE: FILMER C'EST EXISTER


Les Rencontres cinématographiques Palestine : filmer c’est exister (PFC’E) ont été créées en 2012 avec l’idée de donner la place au regard, à la créativité, à l’humour, aux convictions et aux espoirs des cinéastes palestinienNEs. Cette année, PFC’E passe de 3 à 4 jours afin de renforcer les moments d’échanges entre les cinéastes invités et le public. Pour cette 5ème édition, PFC’E est heureux de présenter 17 films et d’accueillir 7 cinéastes palestinienNEs.

AVE MARIA + ZAHRA

UNITE I & II

EVERYBODY'S PERFECT 4


Deux programmes art vidéo dans le cadre du festival LGBTQIA genevois EVRYBODY’S PERFECT pour une longue soirée de courts-métrages artistiques, drôles et expérimentaux.

QUEER ANIMATION – FANTOCHE EXPANDED

EVERYBODY'S PERFECT 4


Sélection de films d’animation autour des questions de genres et de sexualités dans le cadre du festival LGBTQIA genevois EVRYBODY’S PERFECT pour une longue soirée de courts-métrages artistiques, drôles et expérimentaux.

BEST OF ANNECY 2016

FESTIVAL ANIMATOU 2016
EN PRÉSENCE DE MARCEL JEAN


Premier festival compétitif au niveau international et référence pour tous les professionnels de l’animation, Annecy propose depuis plus de 50 ans des chefs-d’œuvre de l’animation. Plus de 250 films en compétition mais aussi des films de fin d’études, des avant-premières, des rétrospectives, des regards singuliers sur l’animation mondiale, ainsi que des projections nocturnes en plein air sur un écran géant.

COMPETITION INTERNATIONALE – LABO

FESTIVAL ANIMATOU 2016


C’est avec un très grand plaisir que le Cinéma Spoutnik accueille une grande partie de la superbe programmation du Festival Animatou pour sa 11ème édition ! Du 9 au 15 octobre le Spoutnik verra défiler Ciné-Brunch en famille, Films de la Compétition internationale, Rétrospective autour de l’invité d’honneur du festival: le Canada, Avant-Première de “Psyconauts, The forgotten Children“, Films de la compétitions Suisse, Films d’étudiant·e·s, Best Of du Festival d’Annecy 2016, Soirée “Animatou Likes it hot“ de courts métrages sexy suivi d’un DJ set où, au-delà des films, s’animeront les corps, et projection des primés. En somme, une excitante et éclectique programmation pour petit·e·s et grand·e·s à ne pas manquer !

COMPETITION INTERNATIONALE – DOCANIM

FESTIVAL ANIMATOU 2016


C’est avec un très grand plaisir que le Cinéma Spoutnik accueille une grande partie de la superbe programmation du Festival Animatou pour sa 11ème édition ! Du 9 au 15 octobre le Spoutnik verra défiler Ciné-Brunch en famille, Films de la Compétition internationale, Rétrospective autour de l’invité d’honneur du festival: le Canada, Avant-Première de “Psyconauts, The forgotten Children“, Films de la compétitions Suisse, Films d’étudiant·e·s, Best Of du Festival d’Annecy 2016, Soirée “Animatou Likes it hot“ de courts métrages sexy suivi d’un DJ set où, au-delà des films, s’animeront les corps, et projection des primés. En somme, une excitante et éclectique programmation pour petit·e·s et grand·e·s à ne pas manquer !

COMPETITION INTERNATIONALE – PROGRAMME 6

FESTIVAL ANIMATOU 2016


C’est avec un très grand plaisir que le Cinéma Spoutnik accueille une grande partie de la superbe programmation du Festival Animatou pour sa 11ème édition ! Du 9 au 15 octobre le Spoutnik verra défiler Ciné-Brunch en famille, Films de la Compétition internationale, Rétrospective autour de l’invité d’honneur du festival: le Canada, Avant-Première de “Psyconauts, The forgotten Children“, Films de la compétitions Suisse, Films d’étudiant·e·s, Best Of du Festival d’Annecy 2016, Soirée “Animatou Likes it hot“ de courts métrages sexy suivi d’un DJ set où, au-delà des films, s’animeront les corps, et projection des primés. En somme, une excitante et éclectique programmation pour petit·e·s et grand·e·s à ne pas manquer !

COMPETITION INTERNATIONALE – PROGRAMME 3

FESTIVAL ANIMATOU 2016
JEUNE PUBLIC DÈS 8 ANS


C’est avec un très grand plaisir que le Cinéma Spoutnik accueille une grande partie de la superbe programmation du Festival Animatou pour sa 11ème édition ! Du 9 au 15 octobre le Spoutnik verra défiler Ciné-Brunch en famille, Films de la Compétition internationale, Rétrospective autour de l’invité d’honneur du festival: le Canada, Avant-Première de “Psyconauts, The forgotten Children“, Films de la compétitions Suisse, Films d’étudiant·e·s, Best Of du Festival d’Annecy 2016, Soirée “Animatou Likes it hot“ de courts métrages sexy suivi d’un DJ set où, au-delà des films, s’animeront les corps, et projection des primés. En somme, une excitante et éclectique programmation pour petit·e·s et grand·e·s à ne pas manquer !

COMPETITION INTERNATIONALE – PROGRAMME 2

FESTIVAL ANIMATOU 2016


C’est avec un très grand plaisir que le Cinéma Spoutnik accueille une grande partie de la superbe programmation du Festival Animatou pour sa 11ème édition ! Du 9 au 15 octobre le Spoutnik verra défiler Ciné-Brunch en famille, Films de la Compétition internationale, Rétrospective autour de l’invité d’honneur du festival: le Canada, Avant-Première de “Psyconauts, The forgotten Children“, Films de la compétitions Suisse, Films d’étudiant·e·s, Best Of du Festival d’Annecy 2016, Soirée “Animatou Likes it hot“ de courts métrages sexy suivi d’un DJ set où, au-delà des films, s’animeront les corps, et projection des primés. En somme, une excitante et éclectique programmation pour petit·e·s et grand·e·s à ne pas manquer !

CINÉ-BRUNCH CARAMEL

FESTIVAL ANIMATOU 2016
JEUNE PUBLIC DÈS 4 ANS


C’est avec un très grand plaisir que le Cinéma Spoutnik accueille une grande partie de la superbe programmation du Festival Animatou pour sa 11ème édition ! Du 9 au 15 octobre le Spoutnik verra défiler Ciné-Brunch en famille, Films de la Compétition internationale, Rétrospective autour de l’invité d’honneur du festival: le Canada, Avant-Première de “Psyconauts, The forgotten Children“, Films de la compétitions Suisse, Films d’étudiant·e·s, Best Of du Festival d’Annecy 2016, Soirée “Animatou Likes it hot“ de courts métrages sexy suivi d’un DJ set où, au-delà des films, s’animeront les corps, et projection des primés. En somme, une excitante et éclectique programmation pour petit·e·s et grand·e·s à ne pas manquer !

ANTS APARTMENT – NAPE SALE

LES JOURNÉES DES FILMS DU KURDISTAN


Grâce à l’aide, le soutien et la collaboration entre le cinéma Mésopotamie, le Cinéma Spoutnik, le Centre Kurde des Droits de l’Homme, l’Association DEM-KURD, et la Jeunesse internationale du Kurdistan, la première édition des Journées des Films du Kurdistan se tiendra du 4 au 8 octobre au Cinéma Spoutnik ! Cinq jours durant lesquels auront lieu des projections et rencontres autour de la résistance de Kobané, du génocide des Yazidis au Sengal, de la résistance du Rojava, du Bakur et des quatre parties du Kurdistan. Les Journées des films du Kurdistan ont pour principaux objectifs d’encourager la rencontre et l’échange cinématographique et culturel entre les peuples à travers les travaux de cinéastes kurdes et de l’histoire des peuples du Moyen-Orient.