Appel à films (ou perfos)


Pour l’écran libre du dimanche 1er septembre 2019, envoyez-nous vos films ou projets de perfos autour de la thématique large “30 ans à L’Usine” avant le dimanche 25 août. Conditions de participation: les films doivent être réalisés pour l’occasion avec vos propres moyens. Durée maximum (film ou perfo) 7 min, fichiers numériques à fournir par mail à cinema@spoutnik.info, par courrier postal ou en main propre.

Cinéma Spoutnik en plein air: 30 ans à L’Usine


Fin 1998, le bâtiment de L’Usine est rénové par des fonds de la Ville de Genève, les murs insonorisés, Kab et PTR partagent une scène, le Moloko est en train de se constituer, le Théâtre de L’Usine se retrouve dans le 11 rue de la Coulouvrenière avec Forde et le Cinéma Spoutnik qui prend la forme qu’il a aujourd’hui, le Débido n’existe plus, c’est le Zoo qui reprend le flambeau, c’est la fin d’État d’Urgence, l’association faîtière s’appelle à présent “Association L’Usine”. La réouverture de L’Usine, haut lieu de la culture alternative genevoise est attendue, son impact dans le paysage du quartier et de la ville est grand, on attend ce géant au tournant.

Le Spoutnik à la BIG – 3e Biennale Interstellaire des espaces d’art de Genève


Comme une structure cellulaire évolutive, le Cinéma Spoutnik propose un espace fonctionnant avec la position du soleil. De nuit, telle une plante renfermée sous la couveuse d’une lumière rouge, la capsule sera le refuge des créatures errantes avec une proposition de micro-cinémas individuels. De jour, comme une fleur qui s’ouvre, un petit salon familial s’installera avec des hamacs, écoutes de pièces radiophoniques, lectures de contes et workshops de fabrication d’hologrammes pour tous les âges.

Geneva Pride 2019 – En collaboration avec le festival Everybody’s Perfect


En cette semaine de Pride LGBTIQ+ à Genève, Everybody’s Perfect choisit de célébrer la liberté. Avec 4 films portés par des cinéastes affranchi·e·s, des protagonistes émancipé·e·s, amoureux·se·s et en danger, ce programme expose la laborieuse lutte pour les droits LGBTIQ+, ainsi que les élans vibrants de liberté de création et d’amour.

Monika Treut sera présente au Spoutnik du vendredi 24 au dimanche 26 Mai


Monika Treut s’impose rapidement dans le cinéma dit “transgressif et déviant” incarnant la nécessité d’une intervention politique dans les représentations liées aux sexualités. S’entourant de personnes actives par diverses pratiques et discours politiquement incorrects – au vu des féministes mainstreams – elle crée sa propre boîte de production Hyena Films avec laquelle elle réalise fictions et documentaires qui seront présentés internationalement.

Callisto Mc Nulty au cinéma Spoutnik pour présenter « Delphine et Carole, insoumuses » le 5 Juin 2019


Callisto Mc Nulty (1990) est autrice, réalisatrice et traductrice. Elle est diplômée de l’université Central Saint Martins et Goldsmiths de Londres. Ses recherches dans les domaines des études féministes, culturelles et des arts visuels prennent la forme de projets cinématographiques et éditoriaux. Delphine et Carole, insoumuses est son premier long-métrage. Il a été présenté dans la section Forum de la Berlinale et en mars 2019 au FIFDH à Genève où il a reçu le Grand prix de la compétition documentaires de création.

Appel à projets pour le mandat de gestion artistique et administrative du Cinéma Spoutnik


L’association Cinéma Spoutnik à Genève lance un appel à projets pour le renouvellement de l’équipe de programmation et de gestion administrative du Cinéma Spoutnik à partir du 1er janvier 2020. Le mandat est à durée déterminée de deux ans, renouvelable deux fois une année au maximum. Le poste est équivalent à un 100%, à répartir entre deux personnes idéalement.

Maxime Martinot au Spoutnik le mercredi 29 Mai pour présenter son film « Les Trois contes de Borges »


Après quatre années de formation en ébénisterie, qui l’initient à l’artisanat autant qu’à l’histoire de l’art, Maxime Martinot entre en école préparatoire de cinéma en 2008. Il y rencontre ses futurs camarades, avec qui il va travailler sur de nombreux projets cinématographiques, en échangeant et partageant les rôles dans le processus de fabrication. Il passe par le Collectif COMET, qui produit des films avec un esprit d’indépendance et de liberté de création, et pendant ses quatre années d’études universitaires, jusqu’en 2014, il réalise plusieurs courts-métrages, de l’essai à l’expérimentation. Il vient tout juste de terminer son dernier moyen-métrage de fiction, La Disparition, produit par Don Quichotte Films et sélectionné en première mondiale au festival de Brive en 2018.

Caroline Poggi et Jonathan Vinel au Spoutnik pour présenter leur premier long métrage « Jessica Forever » le 8 mai 2019


Né à Toulouse en 1988, Jonathan Vinel sort diplômé de la Fémis en montage. Caroline Poggi est née en 1990 à Ajaccio. Elle étudie à Paris IV et Paris VIII puis à l’Université de Corse. Ils ont réalisé plusieurs films, séparément (Chiens pour Caroline Poggi, Notre amour est assez puissant pour Jonathan Vinel) et ensemble. Leur court métrage Tant qu’il nous reste des fusils à pompe reçoit en 2014 l’Ours d’Or de la Berlinale. Ils réalisent ensuite Notre héritage également sélectionné à la Berlinale, et After School Knife Fight, sorti en salle avec deux autre courts de Yann Gonzalez et Bertrand Mandico sous le titre de Ultra Rêve. Jessica Forever a été présenté au Festival international du film de Toronto et à la Berlinale.

30 ans à L’Usine – partie 1, état d’urgence


De 1989 à 1997, l’association État d’Urgences opère dans l’ancienne Usine genevoise de dégrossissage d’or qui a été laissée à disposition par la Ville de Genève. Les diverses associations qui la composent font au mieux dans un bâtiment qui n’est pas spécialement adapté à la programmation culturelle, tant au niveau des nuisances sonores que de la cohabitation. Autogérée, l’association propose des activités culturelles financées d’abord par un bistro central “Le Débido” ainsi que par une petite subvention de la ville qui est venue par la suite.

La Flor – Le film labyrinthique de Mariano Llinás


La Flor est un film labyrinthique, une oeuvre qui contient six films dont les histoires s’entrelacent selon un schéma donné par la forme d’une fleur – ou d’une fourche à quatre dents. Quatre actrices évoluent dans des rôles qui changent du tout au tout dans des épisodes qui diffèrent par leurs styles narratifs et genres cinématographiques. Ces parties rendent un hommage anthologique à la pratique du cinéma et en explorent son histoire, ses codes et ses registres. Six histoires, dont quatre qui ne s’achèvent pas, sont racontées à la façon d’un film fantastique, d’une comédie musicale dramatique, d’un film d’espionnage, d’un film essai, d’un classique du cinéma français et d’un film historique.

Viktor Tsoï – Kino et la Perestroïka


Né en 1962 à Leningrad, de mère russe et de père coréen, Viktor Robertovitch Tsoï fut l’emblématique icône rock, leader charismatique du groupe culte Kino, et acteur dans plusieurs films de la contre-culture. Dans un contexte de période charnière de l’Union Soviétique au régime de Brejnev déclinant, le rock est apparu dans les années 80 comme un souffle de liberté, un refus des entraves culturelles et idéologiques, mais surtout un élément fédérateur d’une jeunesse entière aux aspirations nouvelles.

1991-2019 : nouvelle grève des femmes*, mêmes combats?


Samedi 2 juin à Lausanne, 150 femmes* ont décidé d’ouvrir une année féministe avec l’objectif d’aboutir à une grève féministe le 14 juin 2019. Fortes de l’expérience de la grève des femmes* espagnole qui a uni 5.3 millions de femmes* le 8 mars 2018, à la suite des deux plus grandes manifestations féministes suisses depuis 1991, le 22 septembre pour l’égalité salariale #ENOUGH18 et le 24 novembre contre les violences faites aux femmes #NousToutes, et portées par le renouveau international des mouvements féministes, les femmes* de la Grève féministe 2019 sont sur la bonne voie pour faire bouger les lignes.

30 ans à l’usine – partie 0, avant L’Usine


Le Spoutnik est né le 1er avril 1986 dans l’espace État d’Urgences – aussi connu sous le nom villa FIA-SKO. Après 4 mois d’actions, 5 mois de négociations, 3 mois de travaux, ce lieu « permanent », pouvait enfin exister. Ce n’était pas l’usine désaffectée rêvée mais c’était quand même un espace dans lequel il allait se passer des choses. Il y a eu la visite de Franz Reichle, Nicolas Humbert et Fredi M. Murer. FIA-SKO durera deux mois et c’est au centre Marignac que le cinéma Spoutnik trouvera refuge en juin 1986.

1er novembre 2018: Bièrnissage de la Spout 2 – Laïka


Le 3 novembre 1957, un mois après le lancement réussi de Spoutnik 1, la chienne Laïka est envoyée en orbite autour de la Terre à bord de Spoutnik 2. Elle sera le premier être vivant terrestre à “voir” la planète depuis l’espace, malheureusement sans en revenir. Laïka est aussi un collectif de cinéastes, fondé en 1993 par cinq membres du comité du Cinéma Spoutnik dont les bureaux se trouvent toujours derrière l’écran du cinéma.

Un an après le succès de “La Spout”, la brasserie du Virage et le cinéma Spoutnik proposent “La Spout 2 – Laïka”. Et pour fêter ça, on propose un apéro suivi de la projection en 35mm d’un très bon film d’anticipation qui parle du lien avec la Terre lorsque l’on est placé en orbite.

Le Mois des adopté·e·s – focus proposé par Amandine Gay


En novembre, en Suisse, en France en Belgique et au Québec, le Mois des Adopté·e·s sera lancé dans l’espace francophone et d’offrira l’occasion aux personnes adoptées de s’exprimer et se représenter en leurs termes aux yeux du grand public.
Cette réappropriation tant symbolique que physique de l’espace créatif et de l’espace public offrira une possibilité de recentrer les conversations des adopté·e·s au cœur même des sociétés où elles évoluent d’ordinaire en marge. Au-delà d’une légitimation des œuvres et des artistes présentées, le Mois des Adopté·e·s ·s créera une véritable opportunité de dialogue entre des mondes qui fonctionnent d’ordinaire en parallèle: il ne s’agit plus de se contenter de représenter l’adoption de façon abstraite mais d’imaginer, créer et expérimenter ensemble, l’hybridité culturelle propres à nos existences de personnes adoptées.

Oleksiy Radynski du Visual Culture Research Center de Kiev, co-curateur du programme « Ukraine sous pression » sera présent au Spoutnik du lundi 22 au mercredi 24 octobre 2018


Ce programme a été construit en collaboration avec Oleksiy Radynski du Visual Culture Research Center à Kiev, initiative indépendante et associative pour la promotion de l’art et de la théorie politique. Réalisateur et écrivain, il a aussi participé en tant qu’éditeur de la version ukrainienne de “Political Critique” – plateforme d’information spécialisée dans les pays d’Europe de l’est.

Lundi 22: Ukraine sous pression – trois courts métrages en présence de Anatoly (Tolik) Belov, Oleksiy Radynski et Lyuba Knorozok

Mercredi 24: Discussion avant Donbass de Sergei Loznitsa qui sera précédé du court métrage “People Who Came to Power” de Oleksiy Radynski et Tomáš Rafa

Essayer encore, rater encore, rater mieux – Les années 68 à Genève


Dans le prolongement de l’exposition Essayer encore, rater encore, rater mieux au Commun du 13 septembre au 7 octobre,
le Spoutnik et Rosa Brux présentent une série de documents en relation avec les années 68 à Genève. En associant des
films tournés à Genève, des films d’artistes, un film interdit, des films tracts et des films récemment restaurés, la sélection
propose de saisir les préoccupations d’une époque et de reconsidérer l’actualité de la contestation genevoise.

Mercredi 19 septembre: apéro de réouverture!

19h repas prix libre par le collectif Molotofu
20h projection de Jonas qui aura 25 ans en l’an 2000 en 35mm, entrée libre

APPEL À FILMS (OU PERFOS) – Spoutnik en plein air « ADAPTATIONS »


Pour l’écran libre du dimanche 26 août, envoyez-nous vos films ou projets de perfos autour de la thématique large ADAPTATIONS avant le dimanche 19 août. Conditions de participation: les films doivent être réalisés pour l’occasion avec vos propres moyens. Durée maximum (film ou perfo) 7 min, fichiers numériques à fournir par mail à cinema@spoutnik.info, par courrier postal ou en main propre.

Valerie Massadian sera présente au Spoutnik pour présenter son film Milla le 16 mai 2018


Valerie Massadian est une des nouvelles voix à suivre du cinéma, impressionnante par son talent de metteuse en scène, et nécessaire par ses récits qui se concentrent sur des personnages féminins dans des réalité sociales marginales. Cinéaste et photographe franco-arménienne, elle a notamment travaillé comme assistante de la photographe Nan Goldin. Elle a réalisé deux long-métrages “Nana” (2011) et “Milla” (2017), les deux primés au Locarno Festival. Le cinéma Spoutnik est heureux d’accueillir Valérie Massadian à l’occasion de la sortie suisse de “Milla”.

Khalik Allah présentera son livre « Souls Against The Concrete » au CPG – Centre de la photographie de Genève, le 12 mai 2018


Né en 1985, Khalik Allah est un photographe et réalisateur basé à New-York. Son travail a été décrit comme un “street opera”, empreint à la fois d’un “brut viscéral” et d’une “beauté fascinante”. Khalik Allah dépeint des portraits qui touchent une certaine intimité des personnes dont il recueille les témoignages. En plus de ses projets personnels, il a travaillé comme photographe pour Wu-Tang Clan et co-dirigé des vidéoclips pour Beyoncé.

Andrew Kötting sera présent du vendredi 4 au dimanche 6 mai pour présenter l’achèvement de son Triptyque de la Terre


Chose promise chose due, en mai 2016 lorsque Andrew Kötting présentait son triptyque du voyage, nous avions annoncé son retour pour l’achèvement de son triptyque de la terre, initié par “Cette sale Terre”, suivi de “Ivul”, puis “Lek and the Dogs”. Mêlant fiction et reconstitutions historiques libres, l’artiste propose une réflexion humaniste sur notre relation au monde avec un questionnement profond sur notre appartenance à la terre et à la société, en se focalisant sur le rejet et l’exclusion.

APPEL À PROJET // OPEN CASTING CALL // LET’S MAKE A SEQUEL – FLUIDØ2 CASTING PARTY !


A la suite de la projection de “Fluidø” au cinéma Spoutnik du vendredi 13 avril 2018 dans le cadre du focus APRÈS LE PORNO, SHU LEA CHEANG en présence de la réalisatrice, nous tenons un appel à projet en vue d’une soirée casting et performances pour la suite en préparation de “Fluidø”, “Fluidø2”. Appel à tou·te·s les queers et personnes non-binaires de Genève et environs à venir se joindre à cette soirée. Un workshop avec Kristina Marlen se tiendra le même jour, avec la proposition de participer à une performance improvisée et dirigée par Shu Lea Cheang lors de cette soirée casting/performance.

LE RÉALISATEUR F.J. OSSANG ET ELVIRE, ACTRICE DE 9 DOIGTS, SERONT PRÉSENT·E·S AU CINÉMA SPOUTNIK LE JEUDI 28 MARS POUR UNE DISCUSSION AUTOUR DU FILM


Le film de F.J. Ossang, ré-invente le film noir avec un étrange récit à bord d’un cargo perdu dans une nuit sans fin. Virée paranoïaque dans un monde devenu illisible, “9 Doigts” est un film qui pourrait être considéré comme une sorte de synthèse de son cinéma particulier. Tous les éléments s’y trouvent: un monde au bord du gouffre, un huis clos dont personne ne s’échappe vivant, une atmosphère hautement toxique, des personnages au caractère bien trempé qui vacillent et perdent leurs moyens, la pré-apocalypse car la réponse n’est pas encore arrivée. L’impressionnant casting du film sert une mise en scène organique qui permet au public de partir en immersion profonde pour faire partie intégrante de la dérive générale.

ELENE NAVERIANI, RÉALISATRICE DE « I AM TRULY A DROP OF SUN ON EARTH » SERA PRÉSENTE AU CINÉMA SPOUTNIK LE MERCREDI 21 MARS


Elene Naveriani porte à l’écran un cinéma féministe, inclusif et antiraciste, elle sait raconter une histoire ancrée dans le réel et maîtriser les mystérieuses règles de la mise en scène. Elle est née en 1985 à Tbilissi où elle a étudié la peinture à l’Académie des Beaux-Arts. Elle a obtenu son diplôme à la HEAD–Genève en Arts visuels et au Département Cinéma/cinéma du réel.

MARIE LOSIER sera présente au cinéma Spoutnik du dimanche 25 au mardi 27 février pour présenter son univers hors du commun


Le dimanche 25 février, venez partager un moment avec Marie Losier pour deux magnifiques projections. Elle nous propose la découverte d’un document unique de Tony Oursler sur son meilleur ami et collaborateur, Tony Conrad, un artiste qui a marqué plusieurs générations et qui en marquera encore. Tony Conrad, The Most Interesting Man Alive, film rare et précieux, montré dans un cercle intime uniquement, constitue la dernière expression d’un esprit déjanté et bien vivant. S’en suivra la projection de son long métrage The Ballad of Genesis and Lady Jaye qui constitue un portrait intime sur la fusion de deux artistes hors du commun, une histoire d’amour et de rock en roll. Ses courts métrages seront présentés dans leur intégralité (ou presque) et en présence de Marie Losier les lundi 26 et mardi 27 février.

NEÏL BELOUFA, RÉALISATEUR DE « OCCIDENTAL », SERA AU CINÉMA SPOUTNIK LE SAMEDI 3 FÉVRIER


Ce premier « vrai film de cinéma » est l’occasion pour son auteur de donner de l’ampleur à son exploration des possibilités de la narration. Et de tester la perversité de mécanismes tels que la guerre préventive dans le huis clos d’un studio où s’entrechoquent les préjugés de l’époque : racisme, homophobie, sexisme, terrorisme. Après le tournage du film, le décor d’Occidental, construit dans l’atelier de l’artiste à Villejuif, a servi de scénographie à des expositions collectives, se recyclant du cinéma à l’art selon un principe d’économie circulaire.

BENOÎT FORGEARD, ALAIN DELLA NEGRA ET KAORI KINOSHITA SERONT PRÉSENT·E·S AU CINÉMA SPOUTNIK POUR LA SORTIE DE « BONHEUR ACADÉMIE » LE MERCREDI 6 DECÉMBRE 2017


Filmé lors d’un véritable stage raëlien, « Bonheur Académie » met en scène une histoire fictionnelle qui s’est adaptée au rythme, aux activités et à l’environnement de l’Université du Bonheur en mêlant acteur·trice·s aux adeptes du mouvement de Claude Vorilhon, alias Raël. Le travail photographique et les qualités plastiques et sont étonnantes, tant au niveau des compositions que des couleurs pétantes qui restituent les joies de l’été. Elles participent à nous transmettre l’étrangeté de cette expérience immersive dans ce microcosme hédoniste.

PROLONGATION DU FILM « OUVRIR LA VOIX » – SIX SÉANCES SUPPLÉMENTAIRES EN DÉCEMBRE


Pour répondre à la demande, le Cinéma Spoutnik propose 6 séances supplémentaire du film Ouvrir La Voix de la réalisatrice militante afro-féministe Amandine Gay. Ces séances auront lieu Les trois premiers week-ends de décembre, les samedi et dimanche à 17h30.

Ouvrir La Voix est une œuvre qui permet de repenser l’universel à partir du vécu d’afro-descendantes noires. Le film aborde certes la question des intersections de discriminations, mais il révèle aussi l’hétérogénéité et la grande diversité au sein des communautés afro-descendantes, qu’il s’agisse du rapport de ces femmes à la créativité, à la parentalité, à la dépression, à la sexualité ou à la religion. Ce film donne l’opportunité à celles qui sont habituellement racontées ou silencées de se raconter et d’être en charge de leur représentation à l’écran. C’est donc, enfin et surtout, une histoire de femmes puissantes et touchantes.

BERTRAND MANDICO SERA PRÉSENT AU CINÉMA SPOUTNIK POUR L’AVANT PREMIÈRE DES GARÇONS SAUVAGES LE MARDI 28 NOVEMBRE 2017


Réalisateur indépendant, surréaliste et polymorphe, Bertrand Mandico modèle ses films comme des collages de genre souvent antagonistes, du western à la science-fiction, avec une touche d’érotisme macabre et de constructions visuelles sauvages. Il est l’auteur d’un manifeste: “L’internationale Incohérence”, ouvrage qui stipule “qu’un film ne doit appartenir à aucune tendance esthétique et narrative et se doit d’être profondément cinématographique et donc fragile”.

Rencontres Cinématographiques: Palestine Filmer c’est exister 2017, du 23 au 27 novembre


Comment les cinéastes palestinien·ne·s restituent une histoire saccagée?

2017 marque 100 ans de la Déclaration Balfour (1917), 70 ans du vote onusien sur la partition de la Palestine (1947), 50 ans de la guerre des Six jours (1967) et du début de l’occupation militaire israélienne d’une partie des territoires palestiniens. PFC’E montre une partie des changements vécus par la société palestinienne pendant ce dernier siècle. En ressuscitant les archives oubliées, pointant du doigt la disparition et le pillage de bibliothèques privées, de collections de photos et de films, les cinéastes palestinien·ne·s contribuent à la réécriture du passé pour interroger le présent, tout en restituant au peuple palestinien son Histoire.

CAMÉRA AU POING – CAROLE ROUSSOPOULOS DU 14 AU 16 NOVEMBRE 2017


Hommage à Carole Roussopoulos, figure du féminisme et pionnière de la vidéo militante documentaire. Dans les années septante, en pleine période de contestation sociale, elle donne la parole à celles et ceux qui sont tenu·e·s au silence: les femmes, les ouvrier·ère·s, les immigré·e·s, les homosexuel·le·s, les prostitué·e·s, etc. En 1982, elle fonde avec Delphine Seyrig et Ioana Wieder le Centre audiovisuel Simone de Beauvoir à Paris pour créer une mémoire audiovisuelle des mouvements de femmes.

EN COLLABORATION AVEC ESPACE FEMMES INTERNATIONAL (EFI) ET LE FESTIVAL LES CRÉATIVES

AMANDINE GAY REVIENT AU CINÉMA SPOUTNIK LE JEUDI 2 NOVEMBRE 2017


DISCUSSION AUTOUR DU FILM OUVRIR LA VOIX
ORGANISÉE PAR LE COLLECTIF AFRO-SWISS

Consécutivement à la projection du film Ouvrir la voix, le Collectif Afro-Swiss aura le grand plaisir de modérer une discussion en présence de la réalisatrice Amandine Gay et d’autres femmes afro-descendantes de Suisse. La discussion aura pour thème le film et la manière dont il fait écho à des expériences qui se vivent également dans l’espace helvétique.

60 ANS DU LANCEMENT DU SATELLITE SPOUTNIK


Le 4 octobre 1957, Spoutnik-1 est lancé par l’URSS, sous l’étroite supervision du KGB. Cette petite sphère de 58 cm de diamètre et d’une masse d’environ 80 kg faisait le tour de la terre en une heure et demie avec pour seule fonction l’émission d’un bip-bip par fréquence radio. Premier objet mis artificiellement en orbite, cet événement constitue pour les scientifiques le début de l’ère spatiale.

MARIANA OTERO SERA PRÉSENTE AU CINÉMA SPOUTNIK LE MARDI 31 OCTOBRE POUR PRÉSENTER SON FILM « L’ASSEMBLÉE » ET UN DÉBAT SUR LE MOUVEMENT NUIT DEBOUT


ll me semblait important de mettre face à face d’un côté la violence du gouvernement avec l’utilisation du « 49.3 » qui ôtait la parole à l’Assemblée Nationale et l’utilisation de la violence policière qui ôtait la parole aux manifestants, et de l’autre, un mouvement citoyen qui, à l’inverse, cherchait à réinventer une assemblée démocratique et citoyenne où la parole de chacun était prise en compte.
– Mariana Otero

LIONEL RUPP ET MICHAEL DAVID MITCHELL SERONT PRÉSENT AU CINÉMA SPOUTNIK POUR PRÉSENTER LEUR FILM « BATTRE LA CAMPAGNE »


Le film « Battre la Campagne » propose une autre lecture de l’histoire récente des États-Unis. En se focalisant sur la défaite de Bernie Sanders aux élections, le film s’immerge à l’intérieur d’un mouvement populaire important souvent minimisé par les médias américains et quasiment occulté par les médias européens. Cette plongée dans le processus démocratique américain révèle une véritable faille au sein du Parti démocrate.
– Michael. D. Mitchell, producteur

PLACE AUX LUTTES : LUTTES EN PLACE


Battre la campagne de Lionel Rupp raconte l’aventure démocratique de plusieurs militant·e·s pro Berni Sanders pendant les primaires démocrates et L’Assemblée de Mariana Otero est une chronique qui suit les occupant·e·s de la place de la République pendant Nuit debout. Comment filmer l’Histoire aujourd’hui ?

RENCONTRE GALACTIQUE AVEC MASSICOT


Le groupe punk tropical kraut dissonant genevois Massicot, avec sa guitare électrique obsessionnelle, sa basse distordue et sa percussion à la rythmique blindée, viendra au cinéma Spoutnik pour jouer sur le film soviétique « Aëlita », où la révolution communiste sur la planète rouge. Rencontre avec le groupe et interview réalisé le 10 août 2017.

CONFÉRENCE DE PRESSE LE MARDI 19 SEPTEMBRE À 18H


SUIVIE D’UN APÉRO ET DE LA PROJECTION DU PREMIER FILM DES FRÈRES SAFDIE EN COPIE 35MM

Pour fêter la rénovation de la salle nous vous invitons à une brève conférence de presse suivie d’une verrée et d’une projection gratuite du premier film de Joshua Safdie en 35mm. À cette occasion, nous vous présenterons les programmes à venir et les nouveautés de la saison, à savoir un programme papier format journal bimensuel et des cartes d’abonnement annuel.

SPOUTNIK EN PLEIN AIR – SYNDROME DU LOGEMENT, DU 23 AU 27 AOÛT, APPEL À FILMS


Pour l’écran libre du dimanche 27 août présenté par la majestueuse Greta Gratos, envoyez-nous vos films autour de la thématique du LOGEMENT avant le dimanche 20 août. Conditions de participation: Les films doivent être réalisés pour l’occasion avec vos propres moyens. Durée maximum 7 min, fichiers numériques à fournir par mail à cinema@spoutnik.info, par courrier postal ou en main propre.

LE SPOUTNIK PROPOSE LE CINÉMA SUSPENDU POUR LA BIENNALE DES ESPACES D’ART INDÉPENDANTS – GENÈVE


Au plafond un écran tendu entre deux conteneurs, au sol des tapis et des hamacs, le Spoutnik vous invite à son Cinéma Suspendu. Au programme dès la tombée de la nuit, des films et des performances audio-visuelles avec artistes d’ici et d’ailleurs, en attendant le coucher du soleil, de la musique à écouter à l’ombre dans un hamac. Des casques audio seront mis à disposition pour une expérience immersive sans pollution sonore.