SPOUTNIK EN PLEIN AIR – SYNDROME DU LOGEMENT, DU 23 AU 27 AOÛT, APPEL À FILMS


Pour l’écran libre du dimanche 27 août présenté par la majestueuse Greta Gratos, envoyez-nous vos films autour de la thématique du SYNDROME DU LOGEMENT avant le dimanche 20 août. Conditions de participation: Les films doivent être réalisés pour l’occasion avec vos propres moyens. Durée maximum 7 min, fichiers numériques à fournir par mail à cinema@spoutnik.info, par courrier postal ou en main propre.

LE SPOUTNIK PROPOSE LE CINÉMA SUSPENDU POUR LA BIENNALE DES ESPACES D’ART INDÉPENDANTS – GENÈVE


Au plafond un écran tendu entre deux conteneurs, au sol des tapis et des hamacs, le Spoutnik vous invite à son Cinéma Suspendu. Au programme dès la tombée de la nuit, des films et des performances audio-visuelles avec artistes d’ici et d’ailleurs, en attendant le coucher du soleil, de la musique à écouter à l’ombre dans un hamac. Des casques audio seront mis à disposition pour une expérience immersive sans pollution sonore.

Verticale de l’usine ! Hôtel beau ravage !


Que vous soyez plutôt motel californien, hôtel ibis, campanile, formule 1, auberge de campagne, chambre d’hôte ou palace, ceci vous concerne! En effet, le vendredi 19 mai, le 11 Rue de la Coulouvrenière se transforme en Hôtel Beau Ravage le temps d’une nuit inoubliable. De la réception au lobby, en passant par la salle des fêtes, l’espace détente, le bar à cocktails ou le cinéma, à vous de trouver l’espace qui est le vôtre et la clé qui ouvrira la porte de vos chimères nocturnes les plus grandiloquentes. Concerts, djs et buffet pour un service en chambre de zéro à cinq étoiles et de 20 h à 4 heures du matin! Réservations conseillées, discrétion assurée.

KINOTRON AU CINÉMA SPOUTNIK LES SAMEDI ET DIMANCHE 27 ET 28 MAI


L’exposition “Kinotron” présente un historique des films expérimentaux de la «Kyiv School of Scientific Film», qui a émergé dans les années 1960. Felix Sobolev, porteur de ce mouvement, fut le premier réalisateur à présenter des films scientifiques qui soient à la fois accessibles au grand public, mais présentant aussi un contenu hautement artistique et scientifique.

Nicolas Drolc sera présent au cinéma Spoutnik les lundi 24 et mardi 25 avril pour présenter ses films « Sur les toits » et « La Mort se mérite »


DANS LE CADRE DU DIPTYQUE NICOLAS DROLC: RÉVOLTES ET DROITS EN PRISON

Projections et discussions les lundi 24 et mardi 25 avril en compagnie du réalisateur Nicolas Drolc qui nous rejoint à L’Usine avec deux films ; le premier – “Sur les toits” – traitant des révoltes et droits des prisonni·er·ère·s en France dans les années 70 ; le second – “La mort se mérite” – dressant un portrait intime de l’un des protagonistes de cette lutte, Serge Livrozet, figure de la contre-culture française, ancien perceur de coffres forts, fondateur avec Michel Foucault du Comité d’Action des Prisonniers, écrivain autodidacte et militant anarchiste.

Claude Mettavant donnera une conférence sur le scientifique Konstantin Tsiolkovski avant la projection du film « Le Voyage cosmique » le jeudi 30 mars


Projection-Intervention autour du Voyage Cosmique, de Vassili Jouravlev (1936). Konstantin Tsiolkovski (1857-1935), scientifique autodidacte avait imaginé, dès 1883, les conditions de vol pour de longs voyages spatiaux. Il synthétisa ses connaissances dans un Album des Voyages spatiaux qui servit de base, en 1936, à la réalisation de cet extraordinaire film de science-fiction : Le Voyage cosmique.

Le groupe Boris Barnet sera présent au cinéma Spoutnik les vendredi 24 et samedi 25 février 2017 pour présenter « Saulaud d’argent » en 16mm


DANS LE CADRE DU FOCUS ÉCRAN SUR COURTS – PROGRAMME RÉSISTANCES

“Salaud d’argent (que la langue s’attache à mon palais)” est une fiction tournée entre 2008 et 2014 dans le bâtiment occupé par la coordination des Intermittents & précaires d’Île-de-France et ses entours. Ce film a été conçu et interprété par des protagonistes de cette coordination, qui fut expulsée.

La réalisatrice Amandine Gay sera présente au cinéma Spoutnik les vendredi 14 et samedi 15 janvier pour présenter son film « Ouvrir la voix »


Diplômée de l’Institut d’Études Politiques de Lyon en communication elle s’oriente dès 2008 vers le Conservatoire d’Art Dramatique de Paris 16. Interprète au théâtre, au cinéma et à la télévision, elle décide de se lancer dans l’écriture de programmes courts pour la télévision en 2012. En 2014, elle passe à la réalisation avec un reportage sur les manifestations #ContreExhibitB et un long métrage documentaire Afro-féministe qui s’intitule : Ouvrir La Voix.

LA RÉALISATRICE DÉBORAH LEGIVRE SERA PRÉSENTE AU CINÉMA SPOUTNIK LES 30 NOVEMBRE ET 1ER DÉCEMBRE POUR PRÉSENTER SON FILM VOX USINI


Après avoir étudié les Beaux Arts à Annecy puis les Arts Appliqués à Genève, Déborah Legivre s’implique dans le milieu alternatif genevois. Elle fréquente cette foisonnante scène artistique entant que public avant d’y travailler. En particulier à L’Usine, lieu mythique de la scène alternative genevoise, qu’elle considère comme sa seconde école.

PALESTINE: FILMER C’EST EXISTER 2016


AU SPOUTNIK DU 24 AU 27 NOVEMBRE 2016

Les Rencontres cinématographiques Palestine : filmer c’est exister (PFC’E) ont été créées en 2012 avec l’idée de donner la place au regard, à la créativité, à l’humour, aux convictions et aux espoirs des cinéastes palestinienNEs. Cette année, PFC’E passe de 3 à 4 jours afin de renforcer les moments d’échanges entre les cinéastes invités et le public.

APPEL À PROJET : POUR UN NOUVEAU FOYER AU SPOUTNIK


Le cinéma Spoutnik souhaite réaménager son foyer! Ce mandat s’adresse à une ou plusieurs personnes ayant l’envie de collaborer à l’ambiance du plus beau cinéma du monde.

La deadline de l’envoi des projets est fixée au dimanche 11 décembre par mail à l’adresse cinema@spoutnik.info ou par envoi postal à Cinéma Spoutnik, 4 Place des volontaires, 1004 Genève.

MONSTRE FESTIVAL 2016 – LE NOVA AU SPOUTNIK!


Créé début 1997 dans une ancienne salle de cinéma en plein coeur de la Capitale belge, le cinéma Nova est devenu au fil des ans une véritable institution de la vie culturelle bruxelloise, dont la notoriété a dépassé les frontières. Doté d’une salle de 200 places (avec balcon), d’un bar en sous-sol (avec bières locales), et d’une programmation riche, exigeante et engagée, le Nova fonctionne depuis ses débuts sous le mode de l’autogestion et du bénévolat en total indépendance des circuits commerciaux.

LE RÉALISATEUR MIKA TAANILA SERA PRÉSENT AU CINÉMA SPOUTNIK LE MERCREDI 9 NOVEMBRE POUR UNE DISCUSSION AUTOUR DU FILM MANNERLAATTA


Les films de Mika Taanila peuvent être classés quelque part entre les documentaires cinématographiques classiques, les films d’avant-garde et l’art vidéo. Ses films les plus notables sont Optical Sound (2005), lauréat du prix des films de moins de 30 minutes au Festival du film de Tampere 2005, The Future Is Not What It Used To Be (2002) et Futuro – A New Stance for Tomorrow (1998).

JEUNE PUBLIC DÈS 9 ANS – PICCOLUFF – UN TRUC DANS LE GENRE


Une série de films qui proposent à différents niveaux une remise en question des stéréotypes de genre au cinéma, en mettant majoritairement en scène des protagonistes féminines fortes, actives, et pour qui le corps et l’espace sont des terrains de jeux. Celles-ci jouent avec les mots, les formes, la pellicule, la musique, jouent, en somme, avec le cinéma.

JOURNÉE MONDIALE DU PATRIMOINE AUDIOVISUEL UNESCO


PROJECTION DE « LE FILM EST DÉJÀ COMMENCÉ ? » DE MAURICE LEMAÎTRE, EN COLLABORATION AVEC LA MEDIATHÈQUE DU FMAC

PROJECTION SUIVIE D’UNE DISCUSSION
ENTRÉE LIBRE

Réalisé en 1951 par Maurice Lemaître, figure du mouvement lettriste, Le film est déjà commencé ? est la première œuvre cinématographique de l’artiste qui fut également poète, écrivain ou critique littéraire.

LA NUIT PSYCHOTRONIQUE


Pour célébrer les 10 ans de ces séances et le 100ème film psychotronique projeté, le Spoutnik organise une soirée festive le vendredi 28 octobre, avec la projection de deux films (FANTASTIC FOUR et THE HORROR OF PARTY BEACH) suivie de DJ qui alterneront les ambiances (surf rock, BO, synthés eighties…) sur fond d’extraits de films psychotroniques précédemment montrés.

MIKE HOOLBOOM SERA AU SPOUTNIK LE MARDI 18 OCTOBRE


QUATRE COURTS MÉTRAGES DE MIKE HOOLBOOM

A Toronto, Mike Hoolboom travaille depuis près de trente ans à même les surfaces des images du cinéma, celles qu’il filme et celles qu’il pille ailleurs. Ces surfaces, il en explore les gouffres, les fantasmes, les deuils et les espoirs.

ANIMATOU | FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM D’ANIMATION


AU SPOUTNIK DU 9 AU 16 OCTOBRE 2016

C’est avec un très grand plaisir que le Cinéma Spoutnik accueille une grande partie de la superbe programmation du Festival Animatou pour sa 11ème édition ! Du 9 au 15 octobre le Spoutnik verra défiler Ciné-Brunch en famille

LES JOURNÉES DES FILMS DU KURDISTAN


DU MARDI 4 AU SAMEDI 8 OCTOBRE 2016

Grâce à l’aide, le soutien et la collaboration entre le cinéma Mésopotamie, le Cinéma Spoutnik, le Centre Kurde des Droits de l’Homme, l’Association DEM-KURD, et la Jeunesse internationale du Kurdistan, la première édition des Journées des Films du Kurdistan se tiendra du 4 au 8 octobre au Cinéma Spoutnik !

ATELIER AFFICHE POUR LE JEUNE PUBLIC


SMEDI 24 SEPTEMBRE ET 1ER OCTOBRE APRÈS LA PROJECTION DU FILM LE GARÇON ET LE MONDE

Après la projection du film, nous invitons le jeune public autour d’un goûter pour un atelier de création d’affiches.

LE SPOUTNIK ACCUEILLE LA RÉALISATRICE NAZLI DINÇEL


VENDREDI 16 SEPTEMBRE POUR LA PROJECTION DE SES FILMS INTIMES SUR 16MM

En cette nuit de pleine lune, le LUFF et le cinéma Spoutnik vous invitent à une soirée explosive, décomposées de petites séries d’actes solitaires en trois volets dans l’intimité de notre salle obscure.

BRUNCH DE DÉBUT DE SAISON


DIMANCHE 11 SEPTEMBRE SUIVI DE LA PROJECTION DE ALLE ANDEREN DE MAREN ADE

Pour lancer la saison 2016-17, nous vous invitons à partager avec nous un brunch végan suivi d’une projection en copie 35mm d’Everyone Else, deuxième film de la réalisatrice allemande Maren Ade, « révélation » de l’année grâce à son film Toni Erdmann.

ÉTAT D’URGENCES À LA VILLA FIA-SKO


Après 4 mois d’actions, 5 mois de négociations, 3 mois de travaux, le lieu « permanent » d’État d’Urgences peut enfin exister !!!
Ce n’est pas l’usine désaffectée rêvée, mais c’est quand même un espace dans lequel il peut, il va se passer des choses !!!
La maison n’a pas l’intention de devenir la Migros des loisirs; Genevois geignards, frustrés, artistes brimés, exhibitionnistes en tous genres, abonnez-vous à votre vice !!!