1991-2019 : nouvelle grève des femmes*, mêmes combats?



Samedi 2 juin à Lausanne, 150 femmes* ont décidé d’ouvrir une année féministe avec l’objectif d’aboutir à une grève féministe le 14 juin 2019. Fortes de l’expérience de la grève des femmes* espagnole qui a uni 5.3 millions de femmes* le 8 mars 2018, à la suite des deux plus grandes manifestations féministes suisses depuis 1991, le 22 septembre pour l’égalité salariale #ENOUGH18 et le 24 novembre contre les violences faites aux femmes #NousToutes, et portées par le renouveau international des mouvements féministes, les femmes* de la Grève féministe 2019 sont sur la bonne voie pour faire bouger les lignes.

En Suisse, la Grève des femmes du 14 juin 1991 a réuni un demi-million de femmes dans tous le pays. Dans les années qui ont suivies, la Loi sur l’égalité a été adoptée et un congé-maternité introduit. L’égalité est entrée dans le discours courant et dans les institutions… mais s’est-elle arrêtée au niveau du politiquement correct ? Comment expliquer que tant de femmes* peinent encore à concilier vie professionnelle et familiale ? Comment libérer la parole sans se mettre en péril ? Des violences sexistes aux inégalités salariales, la loi du silence et de l’indifférence reste de mise.